MAROC
25/12/2017 14h:24 CET

Lancement le 9 janvier d'un portail dédié aux réclamations des usagers du service public

mcinet.gov.ma

ADMINISTRATION - Le portail national de traitement et de gestion des réclamations des usagers du service public (Chikaya.ma) sera opérationnel à partir du 9 janvier prochain, a annoncé, lundi à Rabat, le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique (MRAFP) , Mohamed Ben Abdelkader.

Grâce à cette nouvelle plateforme, le citoyen peut transmettre sa réclamation pour traitement et suivre à tout moment son avancement en ligne, a souligné le ministre, lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan 2017 du ministère et du plan d'action 2018.

Le ministre a précisé que ces réclamations permettront de faire connaître les lacunes des administrations publiques et d'identifier les problèmes dont souffrent les usagers. Ce qui permettra d'apporter les réformes nécessaires et de déterminer les responsabilités.

Réconcilier les marocains avec l'administration

En septembre dernier, une convention portant sur la réalisation de ce portail avait été signée par le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce, et de l’Économie numérique (MIICEN), Moulay Hafid Elalamy, et son collègue Mohammed Benabdelkader. A l'occasion, ce dernier avait affirmé que le but du portail est "d’améliorer les services de l’administration" et de "renouveler la confiance des citoyens en l’administration". Il précisait également que le portail concrétise les dispositions du décret (n° 2-17-265) fixant les modalités de réception des remarques et propositions des usagers, du suivi et du traitement de leurs réclamations.

"Déposer une réclamation sera une opération simple, ainsi que son suivi", promettait de son côté Sarah Lamrani, directrice des Études, de la communication et de la coopération au MRAFP en présentant le portail national "chikaya.ma". "Ce sera une seule et même plateforme pour toute réclamation et le suivi peut s’effectuer de n’importe où et n’importe quand", avait-elle précisé dans sa présentation, ajoutant qu’un centre d’appel " Allô, mon administration" ("Allô, idaraty") sera à la disposition des citoyens au numéro 3737.

LIRE AUSSI:"Chikaya.ma": Un partenariat pour développer un portail national des réclamations