ALGÉRIE
24/12/2017 12h:07 CET | Actualisé 24/12/2017 12h:09 CET

Benghebrit annonce une campagne de sensibilisation dans les écoles contre le mauvais usage des TIC

A picture taken on March 9, 2015 shows Algerian Education Minister Nouria Benghebrit at her office in Algiers.Benghebrit has proposed that for the first two years of primary school, teachers be allowed to give lessons in dialect to help children master the standard language. AFP PHOTO / STR        (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)
STR via Getty Images
A picture taken on March 9, 2015 shows Algerian Education Minister Nouria Benghebrit at her office in Algiers.Benghebrit has proposed that for the first two years of primary school, teachers be allowed to give lessons in dialect to help children master the standard language. AFP PHOTO / STR (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, a annoncé ce dimanche 24 décembre 2017 dans un communiqué le lancement en janvier 2018 d'une campagne de sensibilisation contre le "mauvais usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) au profit des élèves.

Nouria Benghebrit a annoncé ce dimanche sur sa page Facebook que cette campagne de sensibilisation se déroulera du 7 au 11 janvier 2018, c'est-à-dire lors de la première semaine du deuxième trimestre de cette année scolaire. La ministre, qui a publié une copie du communiqué, a expliqué que cette campagne vise à sensibiliser les élèves contre "une mauvaise utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC)".

La première responsable du secteur de l'Education a rajouté que cette décision intervient notamment après la hausse du nombre de victimes des jeux vidéos, citant notamment le jeu de "La baleine bleue".

Le même communiqué précise que cette campagne de sensibilisation sera régulièrement organisée jusqu'à la fin de l'année scolaire, appelant les enseignants des trois cycles de l'Education à souligner les conséquences du mauvais usage du réseau Internet, des risques liée à la cybercriminalité et de l'addiction aux jeux vidéos.

Des campagnes de sensibilisation contre les conséquences du mauvais usage des TIC sont régulièrement organisées par des services de la Sûreté nationale. Dernières en date, celles menées dans les wilayas El Tarf et Bejaïa.

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane-Houda Feraoun avait également appelé à sensibiliser les usagers d'Internet, enfants notamment, sur le "mauvais usage" des TIC, après avoir été interpellée par des députés de l'Assemblée populaire nationale (APN), lui demandant de bloquer des sites et applications qui constituent un danger pour les enfants.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.