MAROC
22/12/2017 14h:42 CET

CRT de RABAT: Les défis qui attendent le nouveau président

TOURISME - Depuis hier, le Conseil régional du Tourisme (CRT) de Rabat a un nouveau président. Il s'agit de Hassan Bargach, actuel directeur du Sofitel Jardin des Roses de Rabat, qui a été élu à l'unanimité lors de l'Assemblée générale du Conseil qui s'est tenue en présence de Mohamed Mhidia, Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra.

Une annonce qui a été globalement bien accueillie par la profession. Selon TourismaPost, Bargach apporterait un souffle nouveau au CRT de la capitale qui "en avait grand besoin". Cette figure "connue et reconnue", ajoute le support spécialisé, incarnera désormais "le nouveau visage de la ville sur le plan touristique".

De son côté, le nouveau président annonce déjà la couleur. Dans une déclaration faite à la MAP, Hassan Bargach déclare vouloir faire de la région "une destination touristique phare dans le royaume". Pour ce faire, il faudrait qu'elle puisse profiter de la proximité des capitales européennes, dont Paris, Madrid et Londres, pour drainer plus de touristes européens, tout en ciblant d'autres marchés comme la Chine, l'Inde, le Brésil et l'Afrique.

Ce projet ne serait-il pas trop ambitieux? Non, à en croire le nouveau président qui reconnaît toutefois que la région souffre de quelques faiblesses, notamment une capacité hôtelière très limitée, un littoral délaissé, un patrimoine culturel peu valorisé et un marketing quasi inexistant de la destination. "Le grand défi est de permettre à la région d'être dans les radars des tours opérateurs internationaux et de développer la notoriété de la ville de Rabat à travers les réseaux sociaux et l'ensemble des outils de communication", précise Hassan Bergach.

Ce qui permettra de faire connaître les atouts de la ville qui dispose d'excellentes infrastructures, d'une bonne accessibilité nationale, d'un climat tempéré toute l’année ainsi que d'un patrimoine culturel et naturel "authentique riche et diversifié".

Rappelons que Hassan Bargach a débuté sa carrière en 1999 en intégrant le groupe Accor en tant que directeur de l'hôtel Relais Mercure Sheherezade à Rabat. Une année après, il est nommé directeur de l'hôtel Ibis-Moussafir de Casablanca, poste qu'il occupera durant 2 ans. Après une mutation au Sofitel Palais Jamaï de Fès, il est désigné en 2002 pour coordonner la mise en place de la certification ISO 9001 au niveau des Ibis-Moussafir Maroc. Durant les années qui suivent, il fera un passage à la tête du Sofitel Thalassa Marina Smir jusqu’en fin 2006 puis à la tête du Sofitel Diwan avant d’être nommé directeur général du Sofitel Marrakech et enfin d’ouvrir et d’assurer la direction du Sofitel Rabat Jardin des Roses à la fin 2008.

LIRE AUSSI: