ALGÉRIE
22/12/2017 07h:16 CET | Actualisé 22/12/2017 07h:19 CET

Begtache, Zaârouri et le défunt Saadi lauréats du prix Assia Djebar

Radio Algérienne

Merzak Begtache, Mustapha Zaârouri et le défunt Noureddine Saâdi Saadi sont les lauréats 2017 du prix Assia Djebar.

Sur les 71 titres en lice, les trois les lauréats de la 3éme édition du Grand prix Assia Djebar, ont été dévoilés lors d’une cérémonie de organisée au Centre international des Conférence (CIC).

Ainsi, le prix du meilleur roman en langue arabe a été décerné à Merzak Begtache pour son œuvre "Al matar yaktoub siratahou" édité chez Anep édition. Pour la langue Amazighe, le sacre a été décroché par le jeune auteur, Zaârouri Mustapha, pour son roman "Dwagi id Asirem-iw". Quant à la meilleure œuvre en langue française, le prix a été remis à l’auteur du "Boulevard de l’abîme", feu Noureddine Saâdi, décédé jeudi dernier, édité chez Barzakh.

Importante production littéraire, qualité à travailler

Naget Khedda, présidente du Jury, a estimé que le nombre de titres en lice "reflète l’intense activité de ce secteur de notre vie sociale", soulignant au passage que les œuvres n'étaient pas d’égale qualité. Un bon tiers, a-t-elle, cependant précisé,"est de qualité honorable».

Le jury notera toutefois, "la diminution de la production en langue arabe" qui ne représente cette année que la moitié de la production en langue française. La production en langue Amazigh, quant à elle, a marqué une évolution quantitative, a-t-on affirmé. Mme Khedda indiquera que les auteurs dans cette langue font face à deux difficultés majeures: "la maîtrise des structures du genre romanesque aussi bien que celle du code linguistique de Tamazight".

Cette imperfection n’est pas propre à cette langue. Le Jury fera les mêmes reproches à des œuvres écrites en langues française et arabe. Selon Mme Khedda, "la majorité des candidats ont des difficultés avec la syntaxe en langue arabe et la concordance de temps en langue française". Aussi les maisons d’édiction, ont été invité à se doter de correcteurs et à parfaire la qualité des impressions.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.