MAROC
22/12/2017 13h:53 CET

Un bébé blessé dans un raid en Syrie suscite un mouvement de solidarité planétaire

News Africa Internat/Twitter

SOLIDARITÉ - Publier ses selfies sur internet, un geste banal, sauf quand il est porteur d'un message. Depuis quelques jours, les internautes partagent leurs photos en couvrant l'oeil (le gauche, le plus souvent) d'une main. Le geste symbolise leur solidarité avec Karim, un bébé syrien victime de la guerre. Deux mois après sa naissance, le petit a perdu sa mère et son oeil gauche suite à un bombardement par avion du régime syrien, le 29 octobre dernier. Karim n'avait alors que 40 jours.

Suite au drame, plusieurs photographes syriens sur place se sont mis à photographier les habitants de la région, hommes, femmes, et enfants, se masquant l'oeil gauche, lançant ainsi une campagne de solidarité et de sensibilisation qui n'est pas passée inaperçu sur la toile.

Les photos ont été largement relayées sur les réseaux sociaux et l'histoire du bébé a touché les internautes. L'ONG Syria Charity lance alors le hashtag "#SolidarityWithKarim" pour mobiliser les internautes, non seulement pour Karim, mais aussi pour l'ensemble du peuple syrien, afin de montrer au reste du monde l'insoutenable visage de la guerre.

Parmi les nombreuses réactions pour soutenir ce mouvement, on retrouve celles de nombreuses personnalités, dont le Premier ministre libanais, Saad Hariri, l'ambassadeur de la Grande-Bretagne à l'ONU, Matthew Rycroft, le ministre turc de l'Agriculture, Ahmet Eşref Fakıbaba, l'ancienne ministre française du logement, Cécile Duflot, le joueur du Bayern de Munich, Franck Ribéry, ou encore la toute jeune syrienne Bana Alabed, 8 ans, qui avait adressé en janvier dernier une lettre à Donald Trump pour le sensibiliser à la cause des enfants syriens.

Blessé, le petit Karim risque davantage que la perte de la vue de l'oeil gauche. Interrogé par Le Monde, le médecin qui l’a soigné indique qu'il aura probablement davantage de séquelles. Touché dans la tête, son lobe frontal a été endommagé. "Le lobe frontal tient un rôle essentiel dans la compréhension, l’intelligence et la mémoire de l’être humain", a expliqué le médecin au journal français.

syria charity karim

Ce sont les frères et soeurs de Karim qui s'occupaient jusqu'à présent de lui, selon Syria Charity. Mais grâce à cette campagne, l'état critique du petit a pu parvenir à l'équipe de la Croix Rouge turque qui s'est empressée d'aller lui porter secours, et a a indiqué ce vendredi sur son compte Twitter prendre soin du bébé et de sa famille.

LIRE AUSSI: