MAROC
22/12/2017 08h:21 CET | Actualisé 22/12/2017 08h:26 CET

AMDIE: Une "super agence" pour la promotion de la marque Maroc

DR

MADE IN MOROCCO - Coup d'envoi pour l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE). La nouvelle agence vient en effet d’approuver son plan d’action et son budget au titre du mois de décembre et de l’année 2018, ainsi que sa structure organisationnelle, son statut et le système de transactions qu’elle va adopter lors de son premier Conseil d’administration tenu ce 20 décembre. Présidée par le chef du gouvernement, cette réunion a acté la désignation de Hicham Boudraa en tant que directeur général par intérim de la nouvelle instance.

Les actions de promotion seront dorénavant ciblées

Née de la fusion entre l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI), le Centre marocain de la promotion des exportations (CMPE), plus connu sous le nom de Maroc Export, et l’Office des foires et des expositions de Casablanca (OFEC), l’AMDIE aura pour mission "de mettre en œuvre la stratégie de l’État dans le développement des investissements nationaux et étrangers, en guidant et en accompagnant les investisseurs", explique Saad-Eddine El Othmani. La nouvelle super agence se voit ainsi confier la mission d’harmoniser la promotion du "Made in Morocco" après la prolifération des structures ayant le même but, ce qui pouvait conduire à des actions complètement dispersées et déconnectées.

Pour y parvenir, l’AMDIE visera en priorité les importateurs et fournisseurs internationaux dans divers secteurs industriels pour développer et soutenir les investissements et les exportations marocaines. Elle s'attachera ensuite à recentrer les efforts pour consolider la présence marocaine sur les marchés traditionnels, notamment l’Union européenne, avant de diversifier les activités en direction de nouveaux marchés à fort potentiel.

L'AMDIE devait voir le jour en 2014 sous le nom de Matis

Une attention particulière est également accordée à l’intelligence économique grâce à la mise en place d’une banque de données relative aux projets d’investissement disponibles. Cette mine d’informations devra être profitable aux investisseurs, aux exportateurs, mais aussi aux acteurs publics.

Rappelons que le projet de création de cette super agence ne date pas d’aujourd’hui. En 2014, le ministre du Commerce et de l’industrie, Moulay Hafid Elalamy, évoquait déjà le nom de Matis (pour Moroccan Agency for Trade, Investment and Services) pour désigner la nouvelle structure qui sera issue de la fusion entre Maroc Export et l’AMDI. Motivé par la baisse de la valeur de ses exportations et de ses importations des biens et services en 2013, le projet ne sera finalement lancé que fin 2017 avec l’intégration de l’OFEC dans le processus.

LIRE AUSSI: