ALGÉRIE
21/12/2017 06h:40 CET

Une ligne terrestre de transport de voyageurs reliant Tindouf à Nouakchott au premier trimestre 2018

The Aerial view to Grand Mosque in Nouakchott in Mauritania
HomoCosmicos via Getty Images
The Aerial view to Grand Mosque in Nouakchott in Mauritania

Une ligne de transport routier de voyageurs (par bus) reliant la ville de Tindouf à la capitale de Mauritanie Nouakchott sera ouverte avant la fin du premier trimestre de l’année prochaine, a-t-on appris mercredi à El Bayadh du Directeur général de l’entreprise nationale de transport de voyageurs centre.

En marge de sa participation à la délégation des représentants d’agences touristiques pour la promotion de la destination touristique de la wilaya d'El Bayadh, Kilane Abderrazak a indiqué que le lancement de cette ligne de transport de voyageurs par bus est en phase de préparation.

Cette ligne permettra le déplacement de voyageurs en Algérie et en Mauritanie, en plus d'encourager les échanges entre les deux pays frères, a-t-il souligné rappelant que l’Algérie et la Mauritanie avaient signé le 8 novembre dernier à Nouakchott un accord portant sur la création d’un poste au niveau de la bande frontalière conjointe en vue d’intensifier la coopération économique et la circulation des personnes entre les deux pays.

Par ailleurs, le même responsable a signalé qu’un programme d’ouverture d’importantes lignes de transport reliant des wilayas du grand sud et aux wilayas du nord est en élaboration, citant celle entre Tindouf et Illizi, la ligne reliant El Bayadh à Alger et El Bayadh à Oran et autre ligne reliant la commune de Labiodh Sidi Cheikh à la wilaya d’Adrar.

Il a aussi fait part la dotation, dernièrement, de 47 bus relevant de l’entreprise nationale de transport de voyageurs centre de système GPS, soulignant que ce nouveau système permettra la localisation du bus à n'importe quel point du pays et d'assurer la sécurité des passagers en contrôlant la vitesse du bus et en intervenant rapide en cas d’accidents ou panne.

En outre, Kilane Abderrazak a indiqué que son entreprise œuvre à se déployer à travers tout le territoire national, faisant savoir qu'elle couvre actuellement 45 wilayas avec un total de 51 lignes desservies par 79 bus.

Par ailleurs, le même responsable a annoncé un test, la semaine prochaine, d'un bus de marque Mercedes monté au niveau de la Société nationale de véhicules industriels de Rouiba.

Cet essai servira à tester l'efficacité de ce bus et son adaptation aux conditions naturelles et climatiques sahariennes. En cas de réussite de l'expérience, son entreprise se dotera à l'avenir d’un nombre de ce genre de bus dans le cadre de la stratégie élaborée pour le désenclavement des zones éloignées du grand Sud.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.