MAROC
21/12/2017 09h:11 CET | Actualisé 21/12/2017 09h:19 CET

Le camion-théâtre "Spectacle pour tous" fait étape à Rabat

Le camion-théâtre "Spectacle pour tous" fait étape à Rabat
Spectacle pour tous
Le camion-théâtre "Spectacle pour tous" fait étape à Rabat

CULTURE - La compagnie "Spectacle pour tous" s'apprête à ouvrir les portes de son camion-théâtre à Rabat. Lancé à Tanger en 2016, ce projet itinérant fondé par le jeune metteur en scène Hamza Boulaiz continue son périple dans le royaume. Le 25 et 26 décembre, il s'arrêtera au théâtre national Mohammed V, pour deux représentations: la première sur les planches du théâtre et la seconde à bord du camion, qui a une capacité de 60 places assises.

La compagnie, qui s'est produite plus de 50 fois à Tanger ainsi que dans plusieurs villes du Maroc, notamment à Meknès, Kénitra, Chefchaouen et Guelmim, présentera sa nouvelle création théâtrale, "Khoroto +". Cette pièce, "engagée", est "une nouvelle forme de théâtre contemporaine, qui met en scène des personnages déconcertants qu'on peut croiser à chaque coin de rue", explique la compagnie dans un communiqué.

camion theatre 1

"Khoroto + est une sorte de microscope pointé sur ce 'khoroto', citoyen lambda en proie aux contradictions, qui va à la mosquée le vendredi et viole une fille le samedi, pour comprendre quels sont les facteurs qui le poussent à agir ainsi", explique au HuffPost Maroc Hamza Boulaiz. Terrorisme, politique, réseaux sociaux... Divers thèmes d'actualité seront abordés dans la pièce.

Baptisé "Aji Tfarej" ("Viens regarder"), le camion-théâtre vise à "démocratiser les arts vivants et précisément l'art dramatique" en partant à la rencontre du citoyen marocain "afin d'injecter en lui le besoin de s'exprimer dans l'univers du théâtre et des arts vivants", explique la compagnie.

camion theatre 2

Pour Hamza Boulaiz, cette forme d'art à la portée de tous est indispensable, notamment dans les quartiers défavorisés où les jeunes n'ont aucun moyen de distraction. "Je ne critique pas les grands festivals, mais je suis aussi pour les petites formes artistiques", indique-t-il. "Il faut de la culture partout car les gens, surtout les jeunes qui sont de plus en plus nombreux, en ont besoin pour éviter de se tourner vers la drogue ou la radicalisation", souligne le metteur en scène.

"En un an et demi, depuis que nous avons commencé le projet, les élèves, directeurs d'école et professeurs rencontrés lors de nos tournées dans des lycées nous ont tous dit que le théâtre avait changé quelque chose pour les jeunes", témoigne-t-il. "Je viens d'un milieu défavorisé à Tanger, et le théâtre a aussi changé ma vie. Il permet de moins juger, parce que tu te mets dans la peau d'un autre personnage, de changer de comportement, et de se responsabiliser."

camion theatre 3

Le camion-théâtre devrait se rendre prochainement au musée Yves Saint Laurent à Marrakech, la Fondation Jardin Majorelle, qui gère le musée, étant le partenaire officiel de cette création théâtrale.

LIRE AUSSI:Hamza Boulaiz lance un camion-théâtre qui fera le tour du Maroc