TUNISIE
21/12/2017 09h:43 CET

L'homme d'affaires Chokri Cheniti, spécialisé dans la friperie, aurait été arrêté pour corruption, selon des sources médiatiques

andriano_cz via Getty Images
Arrested businessman in handcuffs with hands behind back - isolated on black background

La guerre contre la corruption continue, et selon plusieurs sources médiatiques, l'homme d'affaires, Chokri Ben Belgacem Cheniti, actif dans le domaine de la friperie, aurait été arrêté à l'aéroport Tunis-Carthage pour corruption, alors qu'il s’apprêtait à quitter le pays.

Selon Mosaique FM, Cheniti serait accusé de blanchiment d'argent, d'évasion fiscale, et de fausses déclarations douanières.

Plusieurs hommes d'affaires soupçonnés de corruption ont été arrêtés en 2017, dont Chafik Jarraya et Yassine Chennoufi. Un coup de filet qui a été largement salué, six ans après la chute de la dictature.

Dans une interview accordée au journal La Presse, le chef du gouvernement a assuré qu'il allait continuer son combat jusqu'au bout afin de "mettre en pièce" la corruption.

Dans le cadre de cette opération "mains propres" menée par Youssef Chahed, une pétition a été signée par une cinquantaine de personnalités tunisiennes pour soutenir le combat lancé par celui-ci.

Selon l'institut de sondage Sigma Conseil, 91,7% des Tunisiens soutiennent l'initiative du chef du gouvernement d'arrêter les barons de la corruption

En effet selon le sondage publié, Youssef Chahed avait 61,6% des sondées satisfaits de son travail le 24 mai. Ce degré de satisfaction arrive à 76% le 25 mai, suite aux vagues d'arrestations précédemment citée.

LIRE AUSSI

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.