MAROC
18/12/2017 07h:16 CET

Nouvel audit européen au Maroc dans le but d'exporter des viandes de volailles vers l'UE

Nouveaux audits européens au Maroc dans le but d'exporter viandes et poissons vers l'UE
ko_orn
Nouveaux audits européens au Maroc dans le but d'exporter viandes et poissons vers l'UE

ALIMENTATION - Dernière ligne droite avant la possible exportation de viandes de volailles marocaines vers l'Union européenne (UE). Un nouvel audit a été effectué entre le 4 et le 15 décembre au Maroc par des experts de la Commission européenne.

Cet audit a porté sur "l'hygiène et la salubrité" des établissements de viandes de volailles traités thermiquement (tels que la charcuterie halal), indique la Délégation de l'UE au Maroc dans un communiqué. Il s'agissait du troisième et dernier audit pour l'aboutissement de ce dossier, suite au souhait du royaume d'exporter ces produits vers l'UE.

Un premier audit portant sur la "santé animale" avait été mené par les services de la Commission européenne en mars dernier, suivi d'un rapport contenant plusieurs recommandations faites à l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Un deuxième audit sur les "résidus" de médicaments vétérinaires, pesticides et contaminants dans les viandes de volailles s'était déroulé au mois de septembre.

Les conclusions définitives connues en 2018

Le rapport final du troisième audit sera disponible sur le site de la Commission européenne à la mi-2018, annonce la Délégation de l'UE au Maroc. Selon elle, les conclusions provisoires de cet audit sont "globalement positives".

"Une fois le processus d'audit terminé, et les actions correctives appliquées pour remédier aux faiblesses constatées, la Commission européenne décidera de l'inscription du Maroc sur la liste des pays autorisés à exporter des produits à base de volaille traités thermiquement vers l'UE", poursuit la même source.

La liste des établissements agréés pour l'exportation sera ensuite proposée par les autorités marocaines et mise à jour régulièrement, conclut-elle.

Les produits de la pêche également inspectés

Un autre audit sur les produits de la pêche a été mené en parallèle. Il s'agissait, pour les experts de l'UE, de vérifier les conditions de production et de certification pour l'exportation de poissons. Là aussi, les conclusions provisoires sont "globalement satisfaisantes".

Le Maroc est déjà autorisé à exporter des produits de la pêche vers l'UE. Il est même l'un des principaux exportateurs, avec une quantité moyenne de produits exportés de 260.000 tonnes par an, indique la Délégation de l'UE au Maroc.

Les principaux produits exportés sont les conserves (notamment de sardines), les semi-conserves (telles que d'anchois), les produits congelés (notamment les poulpes et les poissons) et les produits de la pêche frais.

LIRE AUSSI:Les viandes de volailles marocaines inspectées par l'Union européenne en vue de les exporter