TUNISIE
18/12/2017 07h:25 CET

Selon le secrétaire-général du Courant Démocrate Ghazi Chaouachi, la victoire de Yassine Ayari est un "camouflet" pour Nidaa Tounes et Ennahdha

Facebook/Ghazi Chaouachi

Intervenant sur les ondes de Mosaïque FM, le secrétaire-général du Courant Démocrate Ghazi Chaouachi a livré son analyse quant à la victoire de Yassine Ayari à l'élection législative partielle en Allemagne.

Selon lui, le premier enseignement de ce scrutin est "la réticence à la participation aux élections" de la part des citoyens. En effet, selon l'Instance Supérieure Indépendante des Élections (ISIE), le taux de participation à cette élection partielle n'a été que de 5%.

Cette "réticence" est à mettre à l'oeuvre des "partis politiques et de l'ISIE" selon Chaouachi.

Le deuxième enseignement à tirer de cette élection selon Ghazi Chaouachi, c'est que "les deux partis qui prétendent être les premiers au pays présentent de façon consensuelle un candidat incapable de récolter 300 voix" a-t-il affirmé avant d'ajouter: "C'est un camouflet pour ces deux partis".

Pour lui, les résultats de l'élection législative partielle démontrent "la fin" de l'hégémonie de ces deux partis et que le temps est enfin venu pour d'autres partis" de prendre le pouvoir.

Yassine Ayari du mouvement Al-Amal a remporté les élections législatives partielles dans la circonscription de l'Allemagne avec 265 voix au terme des élections qui se sont déroulées du 15 au 17 décembre 2017, devançant ainsi le candidat de Nidaa Tounes appuyé également par Ennahdha.

Un résultat mitigé selon plusieurs internautes. Si certains y voient un juste retour des choses pour "cet enfant de la révolution", d'autres y voient surtout une faillite du système.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.