TUNISIE
18/12/2017 03h:57 CET

Les fumeurs seraient moins attirants que les non-fumeurs selon les chercheurs britanniques

Close up cigarette or tobacco with smoke in hand and copy space'n
VichienPetchmai via Getty Images
Close up cigarette or tobacco with smoke in hand and copy space'n

Si le cinéma ou encore la publicité ont souvent véhiculé une image sexy et rebelle du fumeur, dans la vraie vie il s'agirait d'une toute autre affaire!

Une récente étude, réalisée à l'Université de Bristol, soutient en effet que les fumeurs seraient nettement moins attirants aux yeux du sexe opposé que les non-fumeurs. Elle a ainsi également démontré qu'il était possible d'identifier si un individu était fumeur ou non en se basant sur son apparence physique.

Dans cette étude il a été demandé à plus de 500 participants de choisir le plus attirant entre un jumeau fumeur et un non-fumeur auprès de 23 paires de jumeaux identiques.

Notons que des prototypes de visages de jumeaux masculin et féminin créés à partir des visages des autres jumeaux ont également été utilisés dans l'expérience.

Le rapport de l'étude rappelle que les vrais jumeaux représentent des sujets privilégiés dans le sens où ils "partagent presque tout leur matériel génétique et certains aspects de leur environnement (enfance, milieu culturel, éducation), les différences qu'ils présentent peuvent être attribuées à des effets environnementaux non partagés tels que des comportements différents liés au style de vie comme le tabagisme".

"Les gens supposent que le tabagisme endommage la peau et l'apparence, mais c'est une façon très habile d'observer cela car ces jumeaux sont génétiquement identiques donc nous pouvons déterminer les facteurs génétiques impliqués dans le vieillissement.", précise également le professeur Ian Penton-Voak, spécialiste en psychologie évolutionniste et co-auteur de l'étude.

À l'issue de cette étude, la grande majorité des participants a révélé une préférence physique pour le jumeau non fumeur. Dans les 2 tiers des cas, les hommes trouvent les femmes non fumeuses plus attirantes et 68% du temps les femmes désignent les hommes non fumeurs comme étant plus séduisants.

Le rapport de cette recherche conclut que "le tabagisme peut impacter de façon négative sur l'apparence faciale, et que l'apparence faciale peut fournir des informations sur le statut fumeur ou non fumeur".

Il ajoute que les résultats de cette recherche et "en particulier ceux des prototypes qui représentent les caractéristiques faciales propres aux fumeurs et non-fumeurs", pourront être utiles pour mener des actions au service de l'évolution des comportements face au tabac.

Il reste donc à espérer que de telles recherches sensibiliseront davantage les fumeurs aux dangers sanitaires du tabagisme.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.