MAROC
17/12/2017 12h:01 CET

Rose McGowan s'en prend à Meryl Streep et dénonce son "silence" dans l'affaire Weinstein

DR

HOLLYWOOD - Après Alyssa Milano, au tour de Meryl Streep de recevoir les foudres de Rose McGowan. Cette dernière l'a directement attaquée dans un tweet publié samedi 16 décembre, et laissant entendre que l'actrice multioscarisée avait gardé le silence alors qu'elle connaissait le comportement d'Harvey Weinstein envers les femmes.

Rose McGowan, rendue célèbre pour son rôle dans la série "Charmed" et devenue l'une des principales porte-paroles des accusatrices du producteur déchu, a critiqué la décision de plusieurs actrices américaines, dont Meryl Streep, de porter une robe noire aux prochains Golden Globes en signe de protestation contre la culture du harcèlement sexuel dans l'industrie du cinéma et de la télévision.

"Les actrices comme Meryl Streep, qui ont joyeusement travaillé pour Le Monstrueux Porc, porteront du noir aux Golden Globes pour protester silencieusement, a-t-elle écrit sur Twitter. VOTRE SILENCE est LE problème. Vous accepterez une fausse statuette, le souffle coupé, et ne produirez aucun changement. Je méprise votre hypocrisie. Peut-être devriez-vous toutes porter du Marchesa (la marque fondée par Georgina Chapman, l'ex-compagne de Weinstein, ndlr)".

Au lendemain des premières accusations de harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol contre Harvey Weinstein, Meryl Streep avait qualifié l'attitude du producteur de "honteuse", 'inexcusable" et dénoncé un "abus de pouvoir". L'actrice, qui a travaillé avec Weinstein sur des films comme "La Dame de fer" (2011) ou "Un été à Osage County" (2013), a assuré ne pas avoir été au courant du comportement du producteur.

Le 8 décembre, Rose McGowan s'en était prise à son ancienne collègue de "Charmed" Alyssa Milano après que cette dernière a soutenu son amie Georgina Chapman, qui a demandé le divorce d'Harvey Weinstein. "Tu veux que je vomisse. Tu viens de faire vivre à mon corps un flashback. Bien joué, imposture", a-t-elle écrit sur Twitter.

LIRE AUSSI: