TUNISIE
14/12/2017 09h:32 CET | Actualisé 15/12/2017 06h:22 CET

Qui est Emna Miladi, la jeune étudiante tunisienne, primée à l'Université d'Automne des femmes tunisiennes et françaises à Paris?

UNIVERSITE D'AUTOMNE

Sa réussite se conjugue au féminin. Emna Miladi, à 22 ans seulement, se fait déjà remarquer par son dynamisme. Pour elle "la vie extra universitaire est une opportunité de développement personnel et d'ouverture sur le monde extérieur et professionnel".

C'est ainsi qu'à l'âge de 19 ans, elle a été convoquée à à la conférence ICL2016 de Belfast, où un article scientifique auquel elle avait contribué, et qui traitait d'une nouvelle proposition méthodologie active d'enseignement des modules techniques universitaires, a été publié.

Elle crée son projet ECOELEC, qui vise à réduire les écarts de développement à travers des moyens qui "permettent de générer de l'énergie à partir de ressources naturelles, avec pour but de couvrir le marché énergétique africain", explique-t-elle au HuffPost Tunisie.

Grâce à ce projet, elle remporte le prix de la meilleure idée de développement africain au cours du sommet africain de leadership au Maroc en septembre 2017.

C'est également ce projet qui la distingue pour être sélectionnée à la seconde édition de l'Université d'Automne des femmes tunisiennes et françaises, et où elle a remporté le prix Tunisiennes Fières - Fds- Sisley d'Ornano, pour la réussite des Femmes Tunisiennes.

Né de la collaboration entre l’Association française Femmes, Débat et Société (FDS), et sa Présidente, Catherine Dumas, et le Think Tank tunisien "Tunisiennes Fières" et sa présidente, Donia Kaouach, "la réussite au féminin, Françaises et Tunisiennes au cœur du changement" était le thème de cette deuxième session de l'Université d’Automne des femmes tunisiennes et françaises, qui s'est tenue, jeudi 7 décembre 2017, au Palais du Luxembourg à Paris.

Cette manifestation, considérée comme l’expression d’une histoire commune entre les femmes des deux rives de la méditerranée, est l’occasion de partager leurs parcours, leurs expériences, et de faire valoir des projets innovants autour de thématiques sociales, économiques, culturelles, éducatives et politiques.

"Mais aussi, cela constitue pour moi une source de motivation pour persévérer et casser les murs vers la réalisation et la concrétisation de mes projet futurs", souligne Emna Miladi.

Elève ingénieur en quatrième années électromécanique, Emna est major de promotion de son école ESPRIT (Ecole Supérieure Privée d'Ingénierie et de Technologie).

La jeune Emna est présidente et fondatrice de deux filières d'organismes de renommée, Enactus et Tunivisions GCEM (en référence aux spécialités de l'école), elle est aussi élue secrétaire générale de la Simulation des Nations-Unies de la région MENA.

"J'ai donc eu quelques expériences en tant que déléguée, présidente de comité, ambassadrice et secrétaire générale en Tunisie, France et en Allemagne", résume Emna Miladi.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.