TUNISIE
14/12/2017 07h:28 CET

La Tunisie souhaite promouvoir les investissements dans les énergies renouvelables

solar energy panels and wind turbine,china.
shansekala via Getty Images
solar energy panels and wind turbine,china.

D'ici 2030, le volume des investissements dans les énergies renouvelables en Tunisie devrait atteindre 4,5 milliards de dollars, a estimé le secrétaire d'Etat aux Mines, Hachem Hmidi.

Dans le cadre de sa participation à la deuxième conférence internationale sur l'investissement dans le secteur des énergies renouvelables, tenue mercredi à Tunis, Hmidi a indiqué que la Tunisie est prête à mettre le cap sur les énergies renouvelables, surtout que le pays dispose d’un potentiel éolien et solaire important.

Le responsable a souligné l'intéressement des autorités tunisiennes à ce secteur qui se traduit par leur l'engagement dans la mise en place d'un processus de transition énergétique basé sur une politique de maîtrise de l'énergie, sans précédent.

Des mesures seront également prises pour promouvoir la mise en oeuvre des projets dans ce secteur. Il a fait savoir que les contrats d'achat d'électricité générée par les énergies renouvelables seront révisés en ajoutant que des nouvelles réformes seront apportées concernant le niveau du volume des investissements. "Le principal objectif est de promouvoir l’investissement, notamment privé et de libéraliser les réglementations pour faciliter la production, l’accès au réseau et l’exportation de l’électricité produite par les Energies Renouvelable", a-t-il encore fait savoir.

Selon la même source, la Tunisie a aussi élaboré le Plan Solaire Tunisien, qui a été adopté par le gouvernement au mois de juillet 2016. Ce programme a pour objectif de porter la contribution des énergies renouvelables dans la production d'électricité à l'horizon 2030 à 30%. "Une mesure qui aura certainement un impact sur la croissance et le développement du pays" a-t-il noté.

Pour rappel, un débat national sur l'énergie a eu lieu en 2013 en Tunisie. Le conseil national avait remis, en juillet 2014, au gouvernement de Mehdi Jomâa, huit recommandations sur dix sujets évoqués.

La finalité de ce débat national était d’instaurer une stratégie énergétique à l’horizon de 2030 date à laquelle la Tunisie devra réaliser l’autosuffisance d’énergie et garantir l’approvisionnement du pays en ressources énergétiques. La Tunisie devrait satisfaire une demande croissante en énergie, notamment l’électricité dont le taux de croissance annuel est estimé à 7%.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.