ALGÉRIE
13/12/2017 01h:20 CET | Actualisé 13/12/2017 01h:20 CET

Port d'Arzew: exportation par l'Algérie d'un 1e chargement de ciment gris vers l'Afrique

DR

Un premier chargement de ciment gris estimé à 16.600 tonnes a été exporté mardi du port d’Arzew (Oran) vers le port de Banjul (Gambie), par la société "Lafarge Holcim Algérie".

L’opération de ce chargement s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l'Industrie et des Mines, Kheireddine Medjoubi, du Directeur général du commerce extérieur au ministère du Commerce, Said Djellab, du secrétaire général de la wilaya d'Oran, Si Ali Meddah et du Président directeur général de "Lafarge Holcim Algérie", Jean-Jacques Gauthier et du président de l'Association nationale des exportateurs algériens, Ali Bey Nasri.

Le P-DG de la Lafarge Holcim Algérie, Jean-Jacques Gauthier a souligné, dans une allocution, que parmi les objectifs de cette première exportation du ciment gris est de "gagner la bataille de l'exportation et, par conséquent, contribuer à la diversification et à l'intensification des recettes de l'Algérie hors hydrocarbures", ajoutant que la bataille de l'exportation représente pour sa société "un défi et une priorité majeure".

La société ambitionne d'atteindre une production de 15 à 20 millions de tonnes de ciment d’ici 2020, a signalé M. Gauthier, qui a insisté sur la poursuite des opérations d’exportation du ciment et clinker vers l’Afrique de l'Ouest et les pays du bassin méditerranéen.

Il a souligné que le volume des investissements de la société en Algérie a atteint, ces dernières années, 70 milliards DA, dans le but de développer ses activités avec 5.500 opérateurs.

"L’exportation nous incite à aller loin pour le positionnement de l'Algérie comme Etat pilote en matière d’exportation du ciment et du clinker dans les deux prochaines années en prévoyant d'exporter entre 3 et 4 millions de tonnes", a affirmé le Pgd de Lafarge Holcim Algérie.

Pour sa part, le Directeur général du commerce extérieur au ministère du Commerce, Said Djellab, a indiqué qu'avec l'opération d'exportation vers l'Afrique, l'Algérie place un nouveau produit à l'intertnational et diversifie davantage ses exportations hors hydrocarbures vers les marchés étrangers.

M. Djellab a aussi évoqué les efforts déployés par le ministère du Commerce pour accompagner les opérateurs économiques, publics et privés, pour faciliter les opérations d'exportation et, ainsi, accéder au marché extérieur, surtout les pays d'Afrique de l'Ouest et le bassin méditerranéen.

Il a ajouté qu’un travail est en cours au ministère de tutelle pour faciliter les opérations d'exportation pour un meilleur positionnement sur le marché externe.

Le président de l'Association nationale des exportateurs algériens, Ali Bey Nasri, a, lui, salué cette initiative, qui permet, a-t-il dit, de réaliser un "bond qualitatif" dans l'exportation du ciment vers l'Afrique de l'Ouest, d'épargner au pays l'importation d'une valeur de 500 millions de dollars US de ce produit et de réaliser des recettes en devises par l’exportation de ce produit de 1 à 1,5 milliard de dollars.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.