ALGÉRIE
11/12/2017 12h:20 CET | Actualisé 11/12/2017 12h:41 CET

A l'appel du Hezbollah, des dizaines de milliers de libanais manifestent pour la Palestine

Supporters of Lebanon's Hezbollah Shiite movement wave national, Palestinian and Hezbollah flags during a massive rally in the Lebanese capital Beirut on December 11, 2017 in protest against the US president's controversial recognition of Jerusalem as Israel's capital. / AFP PHOTO / Joseph EID        (Photo credit should read JOSEPH EID/AFP/Getty Images)
JOSEPH EID via Getty Images
Supporters of Lebanon's Hezbollah Shiite movement wave national, Palestinian and Hezbollah flags during a massive rally in the Lebanese capital Beirut on December 11, 2017 in protest against the US president's controversial recognition of Jerusalem as Israel's capital. / AFP PHOTO / Joseph EID (Photo credit should read JOSEPH EID/AFP/Getty Images)

Des dizaines de milliers de partisans du Hezbollah libanais ont manifesté lundi, aux cris de "mort à l'Amérique", contre la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, selon des journalistes de l'AFP.

Les protestataires ont défilé dans la banlieue sud de Beyrouth, bastion du puissant parti symbole de la résistance libanaise, sous le slogan "Jérusalem, capitale éternelle de la Palestine".

"Jérusalem est à nous", pouvait-on lire sur de nombreuses pancartes brandies par les manifestants, qui portaient également des drapeaux palestiniens et du Hezbollah et scandaient "Mort aux Etats-Unis", "mort à Israël".

"La capitale de la Palestine est Jérusalem et le restera jusqu'au Jugement dernier", a affirmé à l'AFP Imane Ghadboun, 28 ans, venue avec sa fillette de sept ans, Batoul.

"Nous sommes là pour refuser ensemble cette décision", a assuré Hassan Moussa, 28 ans. "Si le monde la rejette unanimement, Trump changera d'opinion, non?", a ajouté ce jeune homme portant le keffieh palestinien.

Le rassemblement qui s'est tenu à l'appel du Hezbollah n'a pas connu de débordements, contrairement à la manifestation de la veille près de l'ambassade américaine, au nord de Beyrouth.

"Nous n'abandonnerons jamais Jérusalem", a toutefois prévenu le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, lors d'un discours retransmis sur grand écran à la fin de la manifestation.

beirut

"C’est au peuple palestinien qu’incombe la responsabilité essentielle dans ce défi… et nous sommes prêts à nous placer derrière lui, pour lui apporter tout le soutien nécessaire dont il a besoin", a affirmé M. Nasrallah.

S’adressant à l’Autorité palestinienne, aux gouvernements arabes et musulmans, à la Ligue arabe et à l’Organisation des Etats islamiques, il leur a conseillé de ne plus avoir aucune confiance en les Etats-Unis et de couper court à toutes les négociations, via leur médiation, jusqu’à ce que le président américain Donald Trump renonce à sa décision de reconnaître Jérusalem (al-Qods) comme capitale de l’entité sioniste.

"Tous les peuples arabes doivent répéter avec le peuple palestinien ''Nous serons des millions de martyrs à nous sacrifier pour Jérusalem''", a-t-il ajouté.

Pour Nasrallah, la priorité doit de nouveau être "la Palestine". "L'axe de la Résistance", a-t-il dit en référence à l'alliance entre Téhéran, Damas et le Hezbollah, "sort d'une épreuve ces dernières années" et "s'apprête à finir sa bataille contre les takfiris" (les jihadistes, ndlr), a-t-il dit.

"La priorité de l'axe de la Résistance sera de nouveau la Palestine, le peuple palestinien et la résistance palestinienne", a encore souligné le chef du parti.

beirut

Qualifiant la mesure de Donald Trump d'"agression", il a exhorté à faire en sorte que cette "stupide décision américaine soit le début de la fin" d'Israël.

"Nous, au Hezbollah, nous assumerons entièrement notre responsabilité", a encore prévenu Hassan Nasrallah.

Avant de clore son discours, Nasrallah a certifié que "compte tenu des équations établies, des mutations en cours, sans oublier notre pleine confiance en Dieu et en sa promesse(…) la décision idiote de Trump sonnera le début de la fin d’Israël".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.