MAROC
09/12/2017 11h:11 CET

Le président palestinien Mahmoud Abbas ne recevra pas Mike Pence, le vice-président américain

Palestinian President Mahmoud Abbas (REUTERS/Yuri Kochetkov)
POOL New / Reuters
Palestinian President Mahmoud Abbas (REUTERS/Yuri Kochetkov)

INTERNATIONAL - Le président palestinien Mahmoud Abbas ne recevra pas le vice-président américain Mike Pence, a annoncé samedi un conseiller de Abbas, après la décision américaine de déclarer de façon unilatérale Jérusalem capitale d'Israël. "Il n'y aura pas de rencontre avec le vice-président américain en Palestine", a déclaré Majdi al-Khalidi, conseiller diplomatique du président Abbas.

Suite à l'annonce de Donald Trump, le président palestinien avait affirmé que les Etats-Unis n'étaient plus en mesure d'être un médiateur de paix avec Israël. La Maison Blanche avait pour sa part estimé, au lendemain de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l'État hébreu, que l'éventuelle annulation de la rencontre prévue prochainement entre M. Pence et le président palestinien Abbas serait "contre-productive".

De son côté, le grand imam d'Al-Azhar a annulé une rencontre prévue avec M. Pence lors de la visite de celui-ci prévue en Egypte le 20 décembre.

Le vice-président américain doit se rendre en Égypte et en Israël dans la deuxième moitié du mois de décembre, une visite qui prend un tournant particulier suite à l'annonce du président Trump qui a provoqué de très vives réactions du côté palestinien, une large condamnation internationale, et une escalade des violences dans la région.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs pays musulmans et arabes contre l'initiative de Donald Trump, applaudie par la classe politique israélienne. Au Maroc, c'est à Rabat, ce dimanche 10 décembre à 10h, à Bab El Had, qu’une marche pour la Palestine sera organisée par le Groupe d'action national pour le soutien à la Palestine et l’Association marocaine de soutien à la lutte du peuple palestinien (AMSLP).

LIRE AUSSI: