TUNISIE
08/12/2017 10h:47 CET | Actualisé 08/12/2017 12h:01 CET

Protestations contre la décision de Trump: L'ambassade des Etats-Unis à Tunis appelle ses ressortissants à la vigilance

Tunisian and a United States flags flying at the Tunisian Foreign Ministry, for the visit of the US Secretary of State Hillary Clinton, n Tunis, Tunisia, Thursday , March 17, 2011. (AP Photo/Lefteris Pitarakis)
ASSOCIATED PRESS
Tunisian and a United States flags flying at the Tunisian Foreign Ministry, for the visit of the US Secretary of State Hillary Clinton, n Tunis, Tunisia, Thursday , March 17, 2011. (AP Photo/Lefteris Pitarakis)

Au moment où les manifestations inondent les rues de Tunis en signe de protestation contre la décision de Trump à l'égard d'Al Qods, l’ambassade des États-Unis à Tunis a lancé une alerte de sécurité à ses ressortissants basés en Tunisie pour les inviter à plus de vigilance.

En effet, le secrétariat d'Etat des Etats-Unis d'Amérique a annoncé, sur fond de manifestations, qu’elle a décidé la fermeture de l'ambassade américaine, tôt ce vendredi 8 décembre 2017. Il a invité les ressortissants américains à être plus vigilants. "Évitez les zones de manifestations et faites preuve de prudence si vous vous trouvez à proximité de grands rassemblements et de manifestations", souligne-t-il.

Renforcement sécuritaire aux alentours de l’ambassade américaine

Par ailleurs, un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les environs de l’ambassade américaine située au Lac 2 à Tunis.

Jeudi, la route menant à l’ambassade a été fermée, rapporte Shems Fm. Selon la même source, des manifestants ont tenté de se diriger vers l’ambassade américaine, mais ils ont été bloqués par les policiers.

Il est à rappeler que l'ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie, Daniel H. Rubinstein, a été convoqué ce matin par le président de la République pour lui présenter la position de la Tunisie face à la décision américaine de reconnaître al Qods comme la capitale d’Israël. C'est ce qu'a indiqué le conseiller politique auprès de la présidence de la république, Noureddine Ben Ticha, dans une déclaration accordée à Shems Fm.

Depuis la décision du président Donald Trump de reconnaître Al Qods comme capitale d'Israël et d'y transférer l'Ambassade de son pays, de Tel-Aviv, les Tunisiens ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux mais surtout dans la rue.

Réagissant à cette décision, le syndicat tunisien des journalistes a appelé au boycott des activités de l'ambassade américaine à Tunis.

De son côté, l'ambassade de France a appelé ses ressortissants à la plus grande vigilance.

LIRE AUSSI:Tunisie: Vague d'indignation et appel à manifestation contre la décision de Trump

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.