TUNISIE
08/12/2017 07h:28 CET | Actualisé 08/12/2017 07h:32 CET

Tunisie: 6,4 millions de touristes et 2,5 milliards de dinars de recettes durant les 11 premiers mois de 2017

Zoubeir Souissi / Reuters
Tourists relax on a beach on the island of Djerba, Tunisia, September 7, 2016. REUTERS/Zoubeir Souissi

6,4 millions de touristes ont afflué sur la Tunisie, depuis le début de l'année jusqu'à la fin du mois du novembre 2017, enregistrant une évolution de 23% par rapport à la saison dernière et des recettes de 2,5 milliards de dinars (une hausse de 3%), a annoncé la ministre du tourisme et de l'artisanat, Salma Elloumi.

La ministre a fait savoir que son département oeuvre pour que l'année 2018 soit celle du décollage du tourisme tunisien et de consolidation de la reprise enregistrée au cours de cette saison.

Elle a souligné que le département organise des actions de promotion de la destination Tunisie, pays d'ouverture et de civilisation et oeuvre à la diversification des offres touristiques dont en particulier le tourisme culturel et de santé qui attirent environ 500 mille touristes par an outre le tourisme de congrès et de sports.

Elloumi a indiqué, par ailleurs, que le rôle des représentants de l'Office national du tourisme Tunisien (ONTT) à l'étranger est de plus en plus important surtout avec la relance que connait le secteur, précisant que le marché européen a évolué de 19% et le marché français qui a commencé à reprendre sa place parmi les premiers marchés des entrées en Tunisie, a connu une hausse de 47% au cours des 11 premiers mois de 2017 avec 535 mille touristes.

La ministre a également valorisé l'importante évolution réalisée par le marché algérien qui a atteint 42% (2,163 millions de touristes) outre le retour du marché libyen et l'évolution du marché du golfe arabe.

L'Open Sky devient réalité ce 11 décembre 2017

La ministre a annoncé, d'autre part, que la convention de transport de l’open sky sera signée entre la Tunisie et l’UE ce lundi 11 décembre 2017, au siège de la présidence du gouvernement. Elle a précise que cette convention contribuera à donner une impulsion au tourisme tunisien et à développer le flux touristique vers le pays.

“Il n’a aucune raison d’avoir peur de cette convention d’autant que tous les pays concurrents dans ce domaine, l’ont adopté depuis longtemps compte tenu des facilitations qu’elle offre au tourisme, a-t-elle dit, rappelant que l’aéroport de Tunis Carthage ne sera pas concerné par cette convention durant 5 ans, période pendant laquelle, les autorités oeuvreront à renforcer la compétitivité du transporteur national.

La signature de la convention de l’open sky est de nature à renforcer le flux des compagnies charter et augmenter le nombre des visiteurs notamment la catégorie des jeunes dont les ressources financières sont limitées.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.