TUNISIE
06/12/2017 14h:53 CET | Actualisé 06/12/2017 14h:53 CET

Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

Kevin Lamarque / Reuters
U.S. Vice President Mike Pence listens as U.S. President Donald Trump announces that the United States recognizes Jerusalem as the capital of Israel and will move its embassy there to Jerusalem, during an address from the White House in Washington, U.S., December 6, 2017. REUTERS/Kevin Lamarque

ÉTATS-UNIS - C'est la fin d'un faux suspens. Donald Trump a reconnu "officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël", mercredi 6 décembre 2017.

Depuis la Maison Blanche, le président américain a également ordonné des préparatifs pour le transfert de l'ambassade américaine, revendiquant "une nouvelle approche" sur le conflit israélo-palestinien et assurant tenir une promesse que ses prédécesseurs ont "échoué" à respecter. Il a par ailleurs promis de faire tout son possible pour respecter l'"engagement" américain en faveur d'un accord de paix israélo-palestinien, assurant que les Etats-Unis soutenaient une "solution à deux Etats".

La décision de transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv vers Jérusalem rompt avec le positionnement de la communauté internationale, -qui n'a jamais reconnu la ville comme capitale d'Israël ni l'annexion de sa partie orientale conquise en 1967- et des décennies de politique américaine.

Plus d'informations à venir...

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.