MAROC
27/10/2017 14h:05 CET | Actualisé 27/10/2017 14h:34 CET

La crise du Rif en dix dates

Youssef Boudlal / Reuters
Thousands of protesters shout slogans during a demonstration in the northern town of Al-Hoceima against official abuses and corruption, Morocco June 1, 2017. REUTERS/Youssef Boudlal

RIF - Ce samedi 28 octobre marquera le premier anniversaire de la mort de Mouhcine Fikri, mais aussi celui de la naissance du Hirak, mouvement aux revendications sociales et politiques né au lendemain de la disparition tragique de ce vendeur de poisson, et d'une crise qui semble s'enliser. Une crise telle que les conséquences continuent de marquer le paysage politique mais aussi sociétal marocain.

Si mardi 24 octobre dernier, suite à la remise du rapport de la Cour des comptes sur les multiples dysfonctionnements qui ont entaché le programme de développement de la région, trois ministres ont été limogés par le roi Mohammed VI, subsiste l'espoir des familles des détenus et des défenseurs des droits de l'Homme de voir libérer les prisonniers du Hirak, et de constater le renouveau d'une région en quête d'un nouveau souffle.

Contestations pacifiques, promesses politiques, répressions policières, désaveu royal et cinglant de membres du gouvernement... Voici en dix dates, les temps forts de la crise du Rif, de la mort de Mouhcine Fikri à aujourd'hui.

Rif: Un an de crise

LIRE AUSSI: