TUNISIE
23/10/2017 12h:17 CET

Transport de carburants et des marchandises: La grève est maintenue pour les 26, 27 et 28 octobre

Gabriel Rossi via Getty Images
BUENOS AIRES, ARGENTINA - JANUARY 06: Close-up of pump nozzles for different fuels on an AXION gas station on January 06, 2016 in Buenos Aires, Argentina. Minister of Energy Juan Jose Aranguren and oil companies agreed on a 6% rise. According to the FECOBA fuel retailers federations president Luis Malchiodi another 6% rise will come in March (Photo by Gabriel Rossi/LatinContent/Getty Images)

Le secrétaire général de la fédération générale du transport, relevant de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Moncef Ben Romdhane a affirmé, lundi, le maintien de la grève du secteur du transport de carburant et des marchandises par voie terrestre prévue les 26, 27 et 28 octobre 2017 si les chambre syndicales relevant de l’union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) ne signent pas l’avenant relatif à la majoration des salaires des travailleurs de ce secteur.

Ben Romdhane a ajouté qu’une séance de travail consacrée à cette question s’est tenue, lundi matin, au siège du ministère des affaires sociales mais elle a été vouée à l’échec en raison du refus des chefs d’entreprises d’appliquer l’accord relatif à l’augmentation des salaires. Ces derniers, a-t-il dit, ont demandé un nouveau délai d’un mois pour signer l’avenant relatif à ces majorations.

Le secrétaire général de la fédération générale du transport avait expliqué aux médias que les raisons de cette grève, initialement prévue pour les 12, 13 et 14 octobre 2017, consistent en le non versement des majorations salariales au profit des travailleurs au titre de 2016 et dont la valeur est estimée à 6,3% (entre 20 et 35 dinars). Il a fait savoir que cette augmentation salariale concerne 13 mille travailleurs environ.

LIRE AUSSI: Tunisie: La tension monte entre la centrale patronale et la centrale syndicale

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.