TUNISIE
05/10/2017 08h:49 CET

Le prix Nobel de littérature 2017 récompense Kazuo Ishiguro

Mike Segar / Reuters
Author Kazuo Ishiguro photographed during an interview with Reuters in New York on April 20, 2005. Ishiguro's new novel "Never Let me Go" features characters who face a certain, slow, miserable death, but the author, renowned for his book "Remains of the Day" insists this is his most upbeat book yet. Picture taken April 20.

LITTÉRATURE - Le prix Nobel de littérature 2017 a récompensé l'auteur britannique Kazuo Ishiguro, a annoncé le comité Nobel ce jeudi 5 octobre.

Le romancier d'origine japonaise est notamment connu pour "Les Vestiges du jour" (1989) et "Auprès de moi toujours" (2005).

On connaît ainsi le successeur de l'artiste américain Bob Dylan, auréolé de la prestigieuse récompense l'année dernière. Pour cette édition 2017, les dix-huit sages ont réalisé un choix plus consensuel et conforme aux canons du Nobel de littérature.

Lors de l'annonce du prix, le comité Nobel a loué le fait que Kazuo Ishiguro a, avec ses "romans d'une puissante force émotionnelle", "révélé l'abîme sous notre illusoire sentiment de confort dans le monde."

Parmi ses 8 romans, "Les vestiges du jour" a été adapté au cinéma par James Ivory en 1993 avec Anthony Hopkins. Dans l'ouvrage d'Ishiguro comme dans le long-métrage, l'intrigue se déroule dans l'entre-deux guerres et suit un vieux majordome qui se remémore sa vie aux côtés de son maître. Très fier de son métier, le majordome vient progressivement à douter que celui qu'il sert soit un "parfait gentleman" alors que le nazisme éclot...


Les vestiges du jour par bande-annonce-film

Parmi les thèmes de prédilections d'Ishiguro, on trouve la mémoire, le temps ou encore l'auto-destruction. Mais son œuvre, et tout spécialement "Les vestiges du jour", transpire aussi d'une grande empathie pour la culture de son pays d'adoption.

Né au Japon, Ishiguro a suivi ses parents en Angleterre dès 1960, à l'âge de 6 ans. S'il a été préparé par sa famille à repartir vivre au Japon, le retour n'a jamais eu lieu. L'écrivain a ainsi suivi ses études littérature et de philosophie en Grande-Bretagne avant de s'installer définitivement là bas, aux côtés de son épouse, écossaise.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.