TUNISIE
22/09/2017 07h:06 CET | Actualisé 22/09/2017 07h:06 CET

Suite au passage de l'Ouragan Irma: Le ministère des Affaires étrangères met en place un plan d'évacuation au profit des Tunisiens vivant à Saint-Martin

LIONEL CHAMOISEAU/AFP/Getty Images
A photo taken on September 6, 2017 shows damage outside the 'Mercure' hotel in Marigot, on the Bay of Nettle, on the island of Saint-Martin in the northeast Caribbean, after the passage of Hurricane Irma. France, the Netherlands and Britain on September 7 sent water, emergency rations and rescue teams to their stricken territories in the Caribbean hit by Hurricane Irma, which has killed at least 10 people. The worst-affected island so far is Saint Martin, which is divided between the Netherlands and France, where eight of the 10 confirmed deaths took place. / AFP PHOTO / Lionel CHAMOISEAU (Photo credit should read LIONEL CHAMOISEAU/AFP/Getty Images)

Le gouvernement tunisien prendra en charge le rapatriement des citoyens tunisiens bloqués sur l'île de Saint-Martin suite au passage de l'ouragan Irma.

Selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, celui-ci suit de très près l'évolution de la situation dans les Caraïbes et notamment sur l'île de Saint-Martin où vit "une communauté tunisienne".

Ainsi, à travers ses missions diplomatiques, le ministère a pu échanger avec les Tunisiens habitant l'île pour s'enquérir de leur état de santé.

Un plan d'évacuation des citoyens tunisiens souhaitant rentrer en Tunisie sera mis en place dans les prochaines heures a affirmé le ministère des Affaires étrangères.

Depuis le 29 août dernier, l'Ouragan Irma -ouragan de catégorie 5- a balayé les Caraïbes mais aussi une partie de la côte américaine.

Se trouvant sur la trajectoire directe de l'oeil du cyclone, l'île de Saint-Martin a vécu un véritable enfer avec des vents à plus de 300km/h.

Selon les premières estimations, 10.000 personnes soit 65% de la population ont été recensées sans toit à Saint-Martin.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.