ALGÉRIE
20/09/2017 04h:46 CET | Actualisé 20/09/2017 04h:46 CET

Rohingyas: le Bangladesh déploie l'armée à des fins humanitaires

COX'S BAZAR, BANGLADESH - SEPTEMBER 19: Refugees cross a flooded bridge in the Balukhali Rohingya refugee camp on September 19, 2017 in Cox's Bazar, Bangladesh. Over 400,000 Rohingya refugees have fled into Bangladesh since late August during the outbreak of violence in the Rakhine state as Myanmar's de facto leader Aung San Suu Kyi broke her silence on the Rohingya crisis on Tuesday and defended the security forces while criticism on her handling of the Rohingya crisis grows. Recent satellite images released by Amnesty International provided evidence that security forces were trying to push the minority Muslim group out of the country. (Photo by Allison Joyce/Getty Images)
Allison Joyce via Getty Images
COX'S BAZAR, BANGLADESH - SEPTEMBER 19: Refugees cross a flooded bridge in the Balukhali Rohingya refugee camp on September 19, 2017 in Cox's Bazar, Bangladesh. Over 400,000 Rohingya refugees have fled into Bangladesh since late August during the outbreak of violence in the Rakhine state as Myanmar's de facto leader Aung San Suu Kyi broke her silence on the Rohingya crisis on Tuesday and defended the security forces while criticism on her handling of the Rohingya crisis grows. Recent satellite images released by Amnesty International provided evidence that security forces were trying to push the minority Muslim group out of the country. (Photo by Allison Joyce/Getty Images)

Le Bangladesh a ordonné mercredi à ses forces armées de s'impliquer dans la distribution d'aide humanitaire et la construction d'abris pour les réfugiés rohingyas, a indiqué un responsable du gouvernement.

L'armée bangladaise va être immédiatement déployée dans la région de Cox's Bazar, a annoncé à l'AFP Obadiul Quader, influent ministre du gouvernement de Sheikh Hasina et deuxième plus haut responsable du parti au pouvoir l'Awami League. Plus de 420.000 Rohingyas y ont trouvé refuge pour fuir les violences en Birmanie voisine.

"En l'état actuel, la présence de l'armée est requise pour assurer l'ordre", a-t-il déclaré alors que l'afflux de réfugiés déborde autorités locales et organisations internationales dans la pointe sud-est du pays, où les camps ont depuis longtemps dépassé leurs capacités d'accueil.

"La présence de l'armée sur place est particulièrement nécessaire pour construire des abris, ce qui est une tâche très lourde, et assurer l'hygiène", a-t-il ajouté.

Cette décision marque une étape dans l'implication grandissante de l'armée bangladaise dans cette crise humanitaire. La semaine dernière, les autorités avaient commencé par lui confier la tâche d'acheminer l'aide internationale jusqu'à la zone des camps.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.