MAROC
16/09/2017 09h:07 CET | Actualisé 16/09/2017 09h:07 CET

Le garde du corps de Bella Hadid n'aurait jamais dû pousser une photographe devant sa patronne

Andrew Kelly / Reuters
Model Bella Hadid waits backstage before the Michael Kors Autumn/Winter 2017 collection presentation during New York Fashion Week in the Manhattan borough of New York, U.S., February 15, 2017. REUTERS/Andrew Kelly

PEOPLE - Un moment rare, où une célébrité défend une photographe. A la sortie du défilé Michael Kors à New York, Bella Hadid était scrutée et attendue par de nombreux photographes et paparazzis. Escortée par plusieurs gardes du corps, la mannequin se sentait visiblement oppressée par toute cette sécurité.

Sur son passage, Bella Hadid semble remarquer que l'un de ses protecteurs s'en prend à une photographe. "Vous pouvez éviter de la toucher s'il vous plait? Ne la touchez pas!", ordonne-t-elle, demandant ensuite à celle-ci si elle va bien. La séquence a été capturée par le site people américain TMZ.

Dans une interview accordée à un site consacré à la mode, Cris Fragkou, la photographe en question, revient sur ce moment: "Soudainement, je réalise que je suis devant la foule, et que ce n'est pas une bonne chose. Je range mon appareil photo et je commence à faire marche arrière. (...) Le garde du corps me pousse alors que je ne prends même pas de photos. Il s'en prend à moi parce qu'il y a une barrière sur le côté, et que je ne peux aller nulle part".

Après que le l'homme a été rappelé à l'ordre par Bella Hadid, la photographe affirme: "J'ai vu sur son visage qu'il savait qu'il avait mal agi".

LIRE AUSSI:

  • Qui est Halima Aden, le premier mannequin noir et voilé en couverture de Vogue Arabia?
  • Le mannequin d'origine marocaine Imaan Hammam en couverture de Vogue Arabia
  • Gigi Hadid voilée pour le premier Vogue Arabia