TUNISIE
14/09/2017 13h:30 CET | Actualisé 14/09/2017 14h:34 CET

Arabie Saoudite: Une nouvelle station balnéaire autorisant les femmes en bikini verra-t-elle bientôt le jour?

KARIM SAHIB/AFP/Getty Images
TO GO WITH AFP STORY EMAN MOHAMMED A foreign woman wearing a bikini stands near an Emirati couple on a beach in Dubai on May 21, 2012. The UAE may be the Gulf's most liberal Arab state but two local women have caused a stir with an online campaign against the 'repulsive' habit of Western women to reveal too much flesh in public. AFP PHOTO/KARIM SAHIB (Photo credit should read KARIM SAHIB/AFP/GettyImages)

ARABIE SAOUDITE- Une station balnéaire luxueuse, comptant 50 îles naturelles et vierges sur la mer Rouge sera construite d'ici 2022 en Arabie Saoudite. (voir ci-dessous)

La particularité de ce projet balnéaire réside dans le fait que les femmes auront le droit de porter le bikini indiquent plusieurs médias. Ce projet ne sonne pas pourtant le fin de règne de la abaya noire, l'habit traditionnel dans les pays du Golf qui couvre les femmes entièrement.

En effet, les femmes ne peuvent porter le bikini que dans le complexe touristique. Une avancée minime donc, mais qui fait la Une des médias étrangers. En effet, la mesure demeure historique au regard des répressions des libertés et des droits des femmes de mise dans le royaume wahhabite.

Des polémiques récentes témoignent de la rigidité du régime saoudien quand il s'agit des libertés des femmes. À titre d'exemple, l'arrestation puis le relâchement d'une jeune femme qui est apparue non-voilée et portant une mini-jupe dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Autre scandale, celui relatif à une publicité de piscine où les femmes en maillot de bain ont été remplacées par des ballons gonflables. En août, un chanteur saoudien arrêté pour avoir dabé pendant un concert.

L'Arabie Saoudite tend à diversifier son économie, basée sur le pétrole, et ce, dans le cadre de son plan vision 2030. Ce projet de station balnéaire"placera l'Arabie Saoudite sur la carte touristique internationale", selon le fond public d'investissement saoudien, cité par The Telegraph. Ils n'ont pas précisé, par ailleurs, si la vente d'alcool, officiellement interdite dans le royaume, sera autorisée.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.