TUNISIE
13/09/2017 17h:38 CET

Halimah Yacob, une première présidente musulmane au Singapour

Pring Samrang / Reuters
Halimah Yacob (L), Speaker of the Parliament of Singapore inspects the honour guard, accompanied by Cambodia's President of the National Assembly Heng Samrin (R) during an official welcoming ceremony in front of the Cambodian National Assembly in Phnom Penh May 7, 2015. Yacob is on a three-day visit to Cambodia. REUTERS/Samrang Pring

INTERNATIONAL- À 63 ans, Halimah Yacob, une musulmane issue de la minorité malaise, est devenue, le 13 septembre, la première femme présidente de Singapour, pour un mandat de six ans. "Je serai la présidente de tous les Singapouriens, sans tenir compte de l’ethnie, la langue ou la religion", a-t-elle déclaré lors de sa ascension à ce poste honorifique.

Cette mère de cinq enfants, a été la première femme à occuper le poste de présidente du Parlement en 2013. Ella a entamé sa carrière politique dans le syndicalisme. Pour Halimah Yacob, sa désignation à la présidence "montre combien Singapour respecte le multiculturalisme".

Faisant face aux critiques d'une partie des Singapouriens, dues, notamment au fait qu'elle n'a pas été élue au suffrage universel, Halimah Yacob se montre rassurante:"Bien qu'il n'y ait pas eu d'élection, mon engagement de vous servir reste le même. À noter que le poste de président étant est symbolique à Singapour, il n'y a pas d'élection.

À noter que les musulmans sont minoritaires au Singapour, ils représentent 14% de la population. 33,1 % des Singapouriens sont bouddhistes, 18,8 % chrétiens, d'après un recensement, datant de 2015.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.