TUNISIE
08/09/2017 07h:35 CET

L'inflation atteint 5,7% en août 2017, le taux le plus élevé depuis 2015 (INS)

A vendor (R) sells fish to customers at a central market in Tunis February 2, 2011. Only 7 percent of Tunisia's population lives in poverty, the World Bank says, one of the lowest levels in the region and population growth is slower than in other countries in North Africa and the Middle East thanks to family planning support. REUTERS/Zoubeir Souissi (TUNISIA - Tags: FOOD SOCIETY)
Zoubeir Souissi / Reuters
A vendor (R) sells fish to customers at a central market in Tunis February 2, 2011. Only 7 percent of Tunisia's population lives in poverty, the World Bank says, one of the lowest levels in the region and population growth is slower than in other countries in North Africa and the Middle East thanks to family planning support. REUTERS/Zoubeir Souissi (TUNISIA - Tags: FOOD SOCIETY)

Le taux d’inflation a atteint 5,7%, en août 2017, contre 5,6% enregistré le mois précédent. L’inflation a connu cette année des augmentations successives allant de 4,6% en janvier 2017, à 5% au mois d’avril, suivies d’une stabilisation à 4,8% puis d’une importante hausse à 5,6% durant le mois de juillet 2017, selon les données publiées par l’Institut national de la statistique.

À relever qu’il s’agit du taux le plus élevé enregistré depuis février, mars et avril 2015 (5,7%). L’inflation avait, ensuite, connu des baisses successives, dont la plus basse (3,3%) a été en enregistrée en mars 2016, pour repartir depuis à la hausse, se situant à 5,7% en août 2017.

Quant au taux d’inflation sous-jacente “hors alimentations et boissons et hors énergies”, il s’établit à un niveau de 6%. Les prix de produits libres (non administrés) ont augmenté de 6,2% sur une année, particulièrement les produits alimentaires libres, dont la hausse est de 6,1% contre 1% pour les produits administrés.

Quelles sont les causes?

Cette légère augmentation du mois d’août est principalement due à l’accélération du rythme d’évolution des prix des produits alimentaires en glissement annuel (5,2% contre 3,6% en juillet 2017), dont essentiellement la hausse des prix des viandes (4,7%) et des légumes (6,2%).

D’autre part, cette inflation résulte principalement, de la hausse des prix des produits alimentaires et boissons de 5,2%. Cette augmentation provient notamment, du renchérissement des huiles alimentaires de 17,5%, des poissons de 6,3%, des viandes de 4,7% et du lait, fromages et œufs de 2,7%.

Les prix des boissons ont aussi, augmenté de 6% sous l’effet de la hausse des prix des eaux minérales, boissons gazeuses et jus de fruits de 7,1% et les prix des cafés et thé de 3,5%. Enchérissement, également, des articles d’habillement et chaussures (+8,8%) en variation annuelle, dû à l’augmentation des prix des chaussures de 7,7%, des vêtements de 9,3% et des tissus de 4,2%.

Le groupe logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles a connu une augmentation de 4% du fait de la hausse des loyers de 4,5%, des tarifs de l’électricité et gaz de 2,9%.

Toujours selon la même source, les prix du groupe meubles, articles de ménage et entretien du foyer ont progressé de 5,1%. Pour les prix du groupe santé, ils ont évolué de 3,7%, suite au renchérissement des médicaments de 2,2% et des services ambulatoires privés de 6,5%.

Des hausses de prix sont également observées au niveau des tarifs du groupe transport de 8,2%, suite à l’augmentation des prix de véhicules de 16,7%, des dépenses d’utilisation des véhicules de 6,1% et des services de transport de 1,9%. De même, les prix du groupe communication ont augmenté de 2,8%, du au bond de 33,5%, enregistré par les prix des services postaux ainsi que du matériel de téléphonie de 9,7%.

Les tarifs des services de restauration et hôtels demeurent en hausse avec un taux de 7,3%, suite à la progression des prix des services restaurants et cafés de 7,7% et des services d’hébergement de 4,5%. Enfin, les prix des autres biens et services sont en hausse de 4,9% sous l’effet de l’augmentation de prix des soins personnels de 5,8% et les effets personnels de 7,6%.

economy tunisia

En un mois, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,3%

L’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,3%, en Août 2017, par rapport au mois de juillet 2017, et ce en raison notamment de l’importante hausse des prix du groupe alimentation et boissons de 1,7% laquelle est due essentiellement à la progression des prix de volailles, légumes et fruits frais.

De plus, les prix du groupe “logement” ont cru de 0,3%, en raison de l’évolution des prix des loyers de 0,3% et des dépenses d’entretien et réparations des logements de 0,9%. De même, les prix du groupe “meubles, articles de ménage et entretien du foyer” ont progressé de 0,8%.

Cependant, les prix des articles d’habillement et chaussures ont baissé de 4,2%, suite au repli des prix des vêtements et chaussures de 4,3% et 5% en raison du démarrage de la saison des soldes d’été 2017.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.