TUNISIE
31/08/2017 09h:25 CET | Actualisé 31/08/2017 09h:34 CET

Découvrez les traditions les plus insolites du Aïd El Kébir dans le monde arabe et musulman

NurPhoto via Getty Images
Vendors display sheep at a makeshift livestock market as Palestinians shop in preparation for the Eid al-Adha festival in Gaza City, August 30, 2017. (Photo by Majdi Fathi/NurPhoto via Getty Images)

Partout dans les pays arabes et ailleurs, les musulmans fêtent le Aïd El Kébir, une célébration religieuse qui est associée à une variété de rites selon les pays.

Le reportage de la chaine de télévision Al Alaraby TV a établi un classement des traditions les plus insolites de l'Aïd El Kébir dans le monde arabe et musulman. (vidéo ci-dessous)

En tête du classement le Koweït. Dans ce pays, on fête l'Aïd pendant une semaine entière et les sucreries sont bannies.

À la deuxième place, le Pakistan où les festivités durent tout un mois, pendant lequel les croyants jeunent les 10 premiers jours.

La Jordanie est à la troisième place. Là-bas, l'Aïd est célébré par la préparation de pâtisseries spéciales.

Vient ensuite la Chine, les musulmans procèdent à un jeu qui consiste en une compétition entre les motards pour voler le mouton, celui qui est le plus rapide est le gagnant.

S'ensuit le Maroc, au cinquième rang, l'Aïd y est accompagné par une publicité tapageuse pour la vente des moutons, par exemple, pour un mouton acheté, une moto est offerte.

Le Bahreïn arrive sixième dans ce classement. Les enfants Koweïtiens cultivent une plante de graines de blé et la jette dans la mer le jour qui précède l'Aïd.

Au Yémen, à la 7ème place de ce classement, l'Aïd El Kébir rime avec propreté, les maisons doivent être embellies et les hommes sont sommés d'aller dans les hammams avant le jour-J.

S'ensuit à la 8ème place l'Algérie, où on organise des combats de moutons.

La neuvième place est pour la Palestine. Les Palestiniens préparent des mets pendant l'Aïd pour aller aux cimetières. Ces repas sont destinés aux pauvres.

La dernière du classement est la Libye, là-bas, avant d'égorger le mouton, on lui met du Kh'hol (crayon noir) dans les yeux!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.