TUNISIE
23/08/2017 07h:00 CET | Actualisé 23/08/2017 09h:41 CET

La Grande-Bretagne retire l' "electronics ban" sur les vols en provenance de la Tunisie

FETHI BELAID via Getty Images
A Tunisian traveller measures the size of his cell phone in a frame on the check-in counter to be cleared for boarding his London-bound flight at Tunis-Carthage International Airport, on March 25, 2017. The United States this week announced a ban on all electronics larger than a standard smartphone on board direct flights out of eight countries across the Middle East, in effect from March 25, 2017. US officials would not specify how long the ban will last, but Emirates told AFP that it had been instructed to enforce the measures until at least October 14. Britain has also announced a parallel electronics ban targeting all flights out of Egypt, Turkey, Jordan, Saudi Arabia, Tunisia and Lebanon. / AFP PHOTO / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Le département du transport britannique a annoncé la levée des restrictions de transport en cabine des ordinateurs portables, gros smartphones et tablettes sur les vols provenant de la Tunisie et de la Turquie. Ces changements de la politique de sécurité concernent l'aéroport Tunis-Carthage et l'aéroport turque d'Istanbul Sabiha Gökçen.

Des restrictions ont également été levées sur un certain nombre de compagnies aériennes privées opérant dans d'autres aéroports.

Les autorités britanniques ont également déclaré que la levée des restrictions a été décidée après que des mesures de sécurité plus strictes ont été mises en place en coordination avec les autorités des pays concernés.

En mars 2017, et suite aux décisions prises par le président américain Donald Trump dans le cadre de la nouvelle politique d'immigration, le gouvernement britannique avait lui aussi annoncé l'interdiction de transport de gros appareils électroniques en cabine sur certains vols à destination de son territoire. Les restrictions britanniques avaient ainsi touché la Turquie, l'Égypte, l'Arabie Saoudite, la Jordanie, le Liban et la Tunisie. L'"electronics ban" ne concerne cependant pas les vols tunisiens à destination des États-unis.

Aucune information concernant les autres aéroports tunisiens n'a été communiquée pour le moment.

Les aéroports suivants restent toutefois affectés par les restrictions. Selon le département du transport britannique, quelques compagnies pourraient tout de même en être exemptées, c'est pourquoi les passagers venants de ces aéroports doivent contacter leurs compagnies pour plus d'informations.

La Turquie:

  • Istanbul Atatürk
  • Izmir
  • Bodrum
  • Antalya
  • Dalaman

L'Égypte:

  • Caire
  • Hurghada
  • Marsa Alam
  • Louxor

L'Arabie Saoudite:

  • Jeddah
  • Riyad

La Jordanie:

  • Amman

Le Liban:

  • Beyrouth

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.