ALGÉRIE
16/08/2017 10h:34 CET

Début des inscriptions dans les instituts de formation paramédicale au profit des nouveaux bacheliers

FAYEZ NURELDINE via Getty Images
An Algerian doctor vaccinates a woman against the H1N1 flu at 'Beni Mesouss' hospital on December 30, 2009 in Algiers. Algeria launched a national swine flu vaccination campaign on Wednesday. The vaccination campaign will be carried out in six phases to cover public and private health personnel, pregnant women, staff involved in core and strategic activities, all patients suffering from chronic diseases, children and teenagers over six months to 14 years of age, announced the Ministry of Health. AFP PHOTO / FAYEZ NURELDINE (Photo credit should read FAYEZ NURELDINE/AFP/Getty Images)

Les inscriptions d'entrée aux instituts de formation paramédicale ont été lancées au profit des nouveaux bacheliers du 15 août au 7 septembre prochain, a appris l'APS mercredi de la Direction de la formation auprès du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Au total, 4804 places pédagogiques dans différentes spécialités seront ouvertes durant la prochaine rentrée, dont 830 pour les sages-femmes, eu égard au manque enregistré dans cette spécialité, outre l'ouverture de 11500 autres places pédagogiques durant l'année 2017-2018 dont 6000 pour les aides soignants de la santé publique.

Dans ce cadre, le directeur adjoint de la formation continue près la direction de la formation du ministère, Abdelkader Fiala, a indiqué dans une déclaration à l'APS que les candidats seront répartis dans 35 établissements de formation à travers le territoire national, dont 24 instituts nationaux supérieurs où trois spécialisés dans la formation des sages femmes au niveau des wilayas de Tizi Ouzou, Annaba et Tlemcen, outre 8 instituts de formation des aides soignants paramédicaux.

M. Fiala a annoncé qu'il a été enregistré une grande affluence de ceux qui veulent obtenir un diplôme universitaire dans différentes spécialités de la formation paramédicale qui se déroulera sous la tutelle des ministères de la Santé et de l'Enseignement supérieur.

La session de cette année a connu la sortie de 13500 paramédicaux dans sept spécialités, dont la majorité a été orientée vers les wilayas du Sud et des Hauts plateaux qui souffrent d'un manque dans ce domaine.

Vu la demande croissante de ce corps, la direction de la fonction publique assure des postes d'emplois au profit des promus des instituts nationaux de la formation paramédicale jusqu'à 2018 afin de garantir une bonne prise en charge du citoyen à travers tout le territoire national.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.