TUNISIE
11/08/2017 12h:16 CET

Voilà pourquoi manger une glace donne mal à la tête

Toby Melville / Reuters
A couple pose with their ice creams on the sea front at Weston Super Mare in south-west England, Britain, in this photograph taken on August 20, 2015. Changing tastes and distribution challenges in emerging markets are opening up an ice cream industry long dominated by global food companies such as Unilever and Nestle. Though classic vanilla, chocolate and strawberry remain the world's most popular ice cream flavors, increasingly health-conscious consumers are moving away from the large tubs of the past to smaller treats. Photograph taken on August 20. REUTERS/Toby Melville

Le gel du cerveau ou "céphalée provoquée par le froid" est un risque quasi inévitable lorsqu’on mange une glace. Cette sensation est tellement fréquente que la formule "céphalée de la crème glacée" est devenue commune. On connaît pourtant peu les raisons de ce phénomènes et ce qu’il représente réellement…

Le gel du cerveau: une sorte de mal de tête

Comme le précise son appellation formelle "céphalée" et scientifique "sphenopalatine ganglioneuralgia" (douleur du ganglion sphéno-palatin (situé derrière la fosse nasale), le gel du cerveau est, comme la migraine, une sorte de mal de tête, une douleur locale ressentie au niveau de la boîte crânienne. Simplement celle-ci se manifeste rapidement et disparaît généralement aussitôt (environ 20 secondes plus tard).

Lorsque vous buvez ou mangez quelque chose de froid, comme une crème glacée, vous modifiez la température du fond de votre gorge, au niveau de la jonction entre l’artère carotide interne et l’artère cérébrale antérieure. Ces deux artères sont les principaux fournisseurs de votre cerveau. C’est leur dilatation et leur contraction à la suite de ce changement de température qui provoque la douleur!

Selon certains scientifiques comme Dwayne Godwin, neuroscientifique au centre médical Wake Forest Baptist, c’est la rapidité de cette dilatation et de cette contraction que le cerveau interprète comme une douleur.

Pour d’autres c’est le brutal afflux sanguin à l’entrée des vaisseaux qui cause une pression dans le crâne. Cette thèse a été soutenue par une étude sur le mal de tête menée au Brigham and Women’s Hospital par Jorge Serrador, professeur en neurologie à la Havard Medical School.

Une chose est sûre, une bonne crème glacée vaut largement un léger mal de crâne!

Comment prévenir le gel du cerveau?

Le conseil le plus répandu, pour éviter ce gel passager, est d’arrêter de manger des glaces, ce qui reste, une solution peu envisageable…

Pas de panique: d’autres solutions plus acceptables s’offrent à vous, comme celle de positionner votre langue contre votre palais, afin d’augmenter la température de l’intérieur de votre bouche ou encore de boire quelque chose de tiède.

Maintenant que vous savez apprivoiser ce phénomène et qu’il n’a plus de secret pour vous, vous pouvez aller dévaliser votre glacier (en gardant de l’eau à température ambiante près de vous)!

Cet article a été inspiré et en partie traduit du HuffPost US

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.