TUNISIE
05/08/2017 11h:57 CET | Actualisé 05/08/2017 11h:57 CET

Le ministère public émet 5 avis de recherche contre Slim Riahi

Tunisian presidential candidate and founder of the Free Patriotic Union Slim Riahi (C) arrives at a bus station during a campaign tour on November 19, 2014 in Tunis. Tunisia holds its first multi-candidate presidential election on November 23 in the final stage of a post-revolution transition that has set it apart from the turmoil of other Arab Spring states. AFP PHOTO/FETHI BELAID        (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)
FETHI BELAID via Getty Images
Tunisian presidential candidate and founder of the Free Patriotic Union Slim Riahi (C) arrives at a bus station during a campaign tour on November 19, 2014 in Tunis. Tunisia holds its first multi-candidate presidential election on November 23 in the final stage of a post-revolution transition that has set it apart from the turmoil of other Arab Spring states. AFP PHOTO/FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Le ministère public a émis, vendredi des avis de recherche contre le président du parti l’Union Patriotique Libre (UPL) Slim Riahi pour émission de chèques sans provision, a annoncé le porte parole du ministère public Sofien Sliti.

Dans une déclaration à l’Agence TAP, Sliti a expliqué que Slim Riahi a été condamné par contumace à des peines de prison ferme pour émission de chèque sans provision avec exécution immédiate. ”L’émission de ces avis de recherche s’inscrit dans le cadre du travail quotidien du ministère public“, a-t-il tenu à préciser.

Le 28 juin dernier, le juge d'instruction du pôle judiciaire économique et financier a ordonné le gel des avoirs du président de l'Union Patriotique Libre et du Club Africain Slim Riahi.

Ce gel englobe ses actions en bourse, ses comptes bancaires et des biens immobiliers, a précisé la même source.

Cette décision intervient suite à des éléments nouveaux concernant un procès en cours au pôle judiciaire économique et financier sur des soupçons de corruption et de blanchiment d'argent.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.