MAROC
18/05/2017 07h:29 CET | Actualisé 18/05/2017 07h:29 CET

Un village indonésien entièrement repeint aux couleurs de l'arc-en-ciel

INSOLITE- Avec le soutien du gouvernement indonésien, le village de Kampung Pelangi situé sur l'île de Java (Indonésie) a été entièrement repeint aux couleurs de l'arc-en-ciel. Ce dernier a entièrement financé l'opération pour un total d'environ 22.000 dollars, soit plus de 20.000 euros.

Mais l'opération pourrait lui en rapporter bien plus. En effet, cet ancien bidonville-village est devenu une véritable attraction touristique. Les photos des 232 maisons colorées inondent les réseaux sociaux.

Pinta tu aldea y serás universal”, afirmó el gran escritor ruso Tolstoi, y esa consigna ahora se trasladó a Kampung Pelangi, un pequeño pueblito de Indonesia que ha logrado convertirse en un lugar increíble y repleto de colores brillantes, cuando antes era un suburbio lleno de suciedad. Mirá el antes y el después de este pueblo arco iris 🌈 en loqueva.com . . . . . #KampungPelangi #Indonesia #colour #arcoiris #rainbow #loqueva #graffiti #colores #inspiration

Une publication partagée par loqueva.com (@loqueva) le

"On a espoir que Kampung Pelangi devienne la plus grande ville colorée d'Indonésie", a expliqué au Jakarta Post, le principal d'un lycée de Kampung Pelangi, qui est à l'origine de ce projet.

Ce n'est pas l'unique village au monde à détenir des maisons colorées et à recevoir de nombreux touristes. Le plus célèbre étant celui de "Cinque terre" en Italie.

Cinque Terre! 👌🌸 #italy #travel #topdecktravel #hike #beaches

Une publication partagée par Connii Arenas (@connii16) le

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le hameau italien a accueilli 2 millions de visiteurs en 2016 pour 5000 habitants. "Dès le printemps, le flot de touristes se déverse, enfle de semaine en semaine. Les 3300 lits sont occupés à 100% presque 300 jours par an", explique Vincent Réa journaliste pour le magazine Géo à France Info. L'Italie tente de résoudre le problème afin d'éviter que le village ne devienne "un musée à ciel ouvert".

En partenariat avec ArchDaily.

LIRE AUSSI: