MAROC
06/05/2017 07h:31 CET

France: Arrestation d'un ancien militaire soupçonné de préparer un attentat

A broken down Royal Air Force C-17 stands in the foreground as another prepares to be loaded with French military equipment at Evreux in northern France, January 14, 2013. Britain is lending logistical support to France as it sends troops and military equipment to Mali.  REUTERS/Andrew Winning (FRANCE - Tags: MILITARY POLITICS)
Andrew Winning / Reuters
A broken down Royal Air Force C-17 stands in the foreground as another prepares to be loaded with French military equipment at Evreux in northern France, January 14, 2013. Britain is lending logistical support to France as it sends troops and military equipment to Mali. REUTERS/Andrew Winning (FRANCE - Tags: MILITARY POLITICS)

TERRORISME - Un ancien militaire soupçonné de préparer un attentat a été interpellé, vendredi, à proximité de la base d’Evreux en Normandie, rapportent les médias français, affirmant que le parquet s’est saisi de l’affaire.

Selon une source judiciaire, citée par les médias, la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête pour "entreprise individuelle terroriste", "introduction frauduleuse sur une zone militaire" et "infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste".

L’homme, âgé de 34 ans, qui a été militaire entre 2003 et 2013, était connu des services antiterroristes qui le soupçonnent de sympathie pour l'islam radical, a-t-on ajouté. Il était psychologiquement "instable".

Selon les mêmes sources, la découverte de sa voiture dans les environs de la base militaire, au milieu de la nuit, a déclenché une opération pour tenter de le retrouver. Il a été finalement appréhendé vendredi matin. L’individu aurait essayé, sans succès, de franchir à pied la double enceinte de la base, armé d’un fusil à pompe, d’un revolver et de munitions.

D’autres armes ont été découvertes un peu plus tard, cachées dans un fourré. Dans le véhicule, une clé USB contenant une déclaration d’allégeance à Daech a été retrouvée ainsi que plusieurs petits drapeaux du groupe djihadiste découverts sur le suspect, dans sa voiture et près de la base militaire.

LIRE AUSSI: