TUNISIE
03/05/2017 09h:07 CET

Les autorités israéliennes veulent gâcher le pèlerinage de la Ghriba affirme Perez Trabelsi, chargé de l'organisation du pèlerinage

FETHI BELAID/AFP/Getty Images
President of the Jewish community in Djerba Perez Trabelsi is pictured in front of the La Ghriba synagogue on May 10, 2009, one day before the Jewish annual pilgrimage at the Ghriba synagogue in Djerba. The oldest synagogue in the Africa, Ghriba, located on the island resort of Djerba, was the target of a Al Qaeda's suicide attack that killed 21 people in 2002. About 4,000 pilgrims will gather in Ghriba for the celebration. Tight security surrounded the arrival of the 1000 Israelis to the sacred Jewish site. AFP PHOTO / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Après l'appel d'Israël à ses ressortissants de ne pas se rendre sur l'île tunisienne de Djerba, où des centaines de pèlerins juifs vont prochainement célébrer la fête de Lag Ba'Omer, mettant en garde contre des attaques "terroristes", le président de la commission d’organisation de la Ghriba Perez Trabelsi a tenu à rassurer les pèlerins sur les conditions sécuritaires offertes.

Intervenant sur la radio Mosaïque FM, il a affirmé que les autorités israéliennes "veulent gâcher le pèlerinage pour que les gens ne viennent pas en Tunisie même si chaque année ils font cet appel" regrette Perez Trabelsi.

Rassurant les futurs pèlerins Perez Trabelsi affirme: "Les forces de sécurités sont au diapason et sont mieux que dans n'importe quel pays" a-t-il affirmé indiquant que le nombre de pèlerins attendu peut atteindre les 3000 personnes: "Les gens viendront de Paris, du Canada, de Belgique et même d'Israël (...) Tout ce que je veux leur dire c'est venez en Tunisie. C'est un pays où la sécurité est assurée et où il n'y aura aucun problème".

"Ils vous mentent pour ne pas venir!" conclut-il.

Le ministère des Affaires étrangères réagit

De son côté, le ministère tunisien des Affaires étrangères a affirmé que "toutes les mesures ont été prises" pour assurer la sécurité des pèlerins.

Les autorités israéliennes "ont fait la même annonce les années précédentes. (Ce pèlerinage) se déroulera dans les meilleures conditions possibles, nous avons pris toutes les mesures pour assurer la sécurité de cet évènement religieux national", a déclaré à l'AFP à Tunis Bouraoui Limam, responsable de la communication au ministère tunisien des Affaires étrangères.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.