ALGÉRIE
29/03/2017 07h:55 CET | Actualisé 29/03/2017 07h:55 CET

Le Brésil premier qualifié pour la coupe du monde 2018

SAO PAULO, BRAZIL - MARCH 28:  Brazil's Casemiro (R) in action against Paraguay's Federico Santander during the 2018 FIFA World Cup Qualifying group match between Brazil and Paraguay at Arena Corinthians Stadium on March 28, 2017 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Leonardo Benassatto/Anadolu Agency/Getty Images)
Anadolu Agency via Getty Images
SAO PAULO, BRAZIL - MARCH 28: Brazil's Casemiro (R) in action against Paraguay's Federico Santander during the 2018 FIFA World Cup Qualifying group match between Brazil and Paraguay at Arena Corinthians Stadium on March 28, 2017 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Leonardo Benassatto/Anadolu Agency/Getty Images)

Le Brésil est la première équipe qualifiée pour le Mondial-2018 de football après sa victoire contre le Paraguay (3-0) . Le Pérou, qui a battu l'Uruguay à 2-1, lors de la 14 ème journée des qualifications sud-américaines a permis à l'équipe brésilienne de se qualifier.

La Seleçao a rejoint la Russie, automatiquement qualifiée en tant que pays-hôte, pour la prochaine Coupe du monde qui aura lieu du 14 juin au 15 juillet 2018.

Trente autres billets sont encore à empocher pour le Mondial russe, mais aucune autre sélection ne pourra égaler par son brio le Brésil qui a battu tous ses rivaux sud-américains.

A Sao Paulo, le Brésil, déjà impressionnant contre l'Uruguay jeudi (4-1), a étourdi le Paraguay et signé sa huitième victoire consécutive, du jamais-vu dans son histoire lors de qualifications pour une Coupe du monde.

Philippe Coutinho a libéré son équipe et les spectateurs de l'Arena Corinthians à la 34e minute: après un relais avec Paulinho, auteur d'un doublé jeudi contre l'Uruguay, le milieu de Liverpool a trompé d'une frappe enroulée de 20 m Anthony Silva.

Discret jusque là, Neymar a trouvé plus d'espaces au retour des vestiaires: lancé dans l'axe, il a été fauché par Rodrigo Paras dans la surface de réparation (53) mais son penalty a été détourné par le gardien paraguayen.

Vexé, l'attaquant du FC Barcelone s'est démené et a trompé, au terme d'un exploit personnel, Silva (64), pour son 52e but en 77 sélections... à seulement 25 ans !

La Seleçao va pouvoir tenter en Russie de laver l'affront de "son" Mondial, gâché en 2014 par une déroute historique face à l'Allemagne en demi-finales (7-1).

Sur ce qu'ils ont montré depuis la prise de fonctions du sélectionneur Tite, en juin 2016, les quintuples champions du monde peuvent viser haut. Ils peuvent même prétendre à une sixième victoire de la coupe du monde.

L'équipe d'Argentine est en revanche encore bien loin de la Russie. La suspension de sa superstar Lionel Messi a coûté cher à l'Albiceleste qui a été battue par la Bolivie 2 à 0.

Son capitaine et buteur-vedette a en effet écopé, cinq heures avant le début du match, d'une lourde suspension de quatre matches de la Fifa pour avoir insulté un arbitre-assistant jeudi dernier lors de la laborieuse victoire face au Chili (1-0).

Sans la star du FC Barcelone, remplacée par Angel Correa, l'Argentine a passé un mauvais premier quart d'heure face aux Boliviens.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.