MAROC
16/03/2017 10h:39 CET

Le poste-frontière Tarajal II de Sebta rouvre, les bousculades de femmes-mulets continuent (VIDÉO)

Rafael Marchante / Reuters
A Spanish policeman hits a Moroccan woman at the border between Spain and Morocco in Ceuta, January 31, 2008. Illegal migrants see Spain's enclaves in Morocco as gateways to a better life in Europe, but many Moroccans suffer beatings and pay bribes to go in past razor-wire fences just to be able to return home. Picture taken January 31, 2008. To match feature SPAIN-MOROCCO/SMUGGLING REUTERS/Rafael Marchante (SPAIN)

CONTREBANDE - Le poste-frontière Tarajal II de Sebta, destiné aux passages de marchandises de contrebande, a rouvert ses portes lundi dernier, suite à un accord entre le Maroc et l‘Espagne à condition de limiter le nombre de porteurs à 4.000 par jour et autres normes de sécurité. Cette nouvelle réglementation a provoqué une bousculade violente. Les porteurs étaient, comme à leur habitude, près de 20.000 à vouloir passer la frontière.

Tarajal II avait fermé une semaine après son ouverture le 28 février 2017 pour non-respect des mesures imposées par le gouvernement espagnol. Les dimensions et le poids des marchandises des porteurs, dont une majorité sont ces "femmes-mulets" transportant plus de 80 kilos sur leurs dos, seront désormais contrôlés. L’ancien poste frontalier de Biutz reste, pour sa part, fermé depuis lundi.

LIRE AUSSI: