MAROC
27/02/2017 06h:16 CET | Actualisé 27/02/2017 06h:18 CET

Secousse tellurique de magnitude 3,7 dans la province d'Azilal

Canal Blog
Secousse tellurique de 3,7 degrés dans la province d'Azilal

TREMBLEMENT DE TERRE - Une secousse tellurique d'une magnitude de 3,7 degrés sur l'échelle de Richter a été enregistrée, lundi 27 février, dans la province d'Azilal, annonce l'Institut national de géophysique.

La secousse, dont l'épicentre est situé à la commune rurale de Tilouguite relevant de la province d’Azilal, s'est produite vers 4h 48 min 20 sec, précise le Réseau national de surveillance et d'alerte sismique de l'Institut dans un bulletin d'alerte sismique.

Le 21 février, un léger tremblement de terre, d’une magnitude de 4,5 degrés sur l’échelle de Richter, s’est produit dans la région d’Agadir et d’Inezgane.

Le 16 janvier, une secousse tellurique d'une magnitude de 3,9 degrés sur l'échelle de Richter a été enregistrée dans la province de Séfrou.

À l'échelle nationale, parmi les régions les plus vulnérables, on retrouve Al Hoceima, mais aussi la zone entre le Haut-Atlas et le Moyen-Atlas, et le sud rifain, du Gharb jusqu'à l'Oriental.

"Ces zones sont susceptibles de subir des événements sismiques de temps en temps, mais la zone la plus vulnérable reste concentrée dans le nord-est de la région du Rif", expliquait en juillet dernier au HuffPost Maroc Bouchta El Fellah, chercheur à l'Institut scientifique à Rabat, chargé de la cellule de vigilance vis-à-vis des risques naturels.

En 1994 et 2004, le royaume a été frappé par deux importants tremblements de terre, de magnitude de 6 et 6,3 sur l'échelle de Richter. Le deuxième avait causé la mort de plus de 600 personnes dans la région d'Al Hoceima.

LIRE AUSSI: Un tremblement de terre de 3,9 degrés sur l'échelle de Richter secoue la province de Séfrou