TUNISIE
21/02/2017 08h:10 CET

ARP: une plénière interrompue à cause ... d'un café ! (vidéo)

In December 2nd, 2014: the 1st meeting of 217 members of the Assembly of the people representatives ( ARP) elected on October 26th, a ballot taken away by the party Nidaa Toun��s ( 86 elected representatives) in front of the Islamists of Ennahda ( 69 members of parliament ), members of the majority party until then. This first meeting is chaired by the historic activist Ali Ben Salem, as dean of members of parliament of this new assembly (Photo by Nicolas Fauqu��/Corbis via Getty Images)
Nicolas Fauqué via Getty Images
In December 2nd, 2014: the 1st meeting of 217 members of the Assembly of the people representatives ( ARP) elected on October 26th, a ballot taken away by the party Nidaa Toun��s ( 86 elected representatives) in front of the Islamists of Ennahda ( 69 members of parliament ), members of the majority party until then. This first meeting is chaired by the historic activist Ali Ben Salem, as dean of members of parliament of this new assembly (Photo by Nicolas Fauqu��/Corbis via Getty Images)

Les travaux de l’Assemblée de représentants du peuple ont été suspendus, aujourd’hui, pour plus d’une demi-heure. La raison? Une tasse de café.

Cela semble un peu absurde, mais c’est ce qui s'est passé réellement, comme en témoigne la vidéo ci-dessous.

D’après le correspondant de Shems Fm, “le désastre” a été provoqué par un des assistants des blocs parlementaires. Ce dernier avait l’intention d’apporter du café avant de le renverser sur son siège.

D'après Nesma Tv, la tasse de café a été renversée au bord du balcon du premier étage de l’Assemblé, où s’installent généralement les journalistes, les photographes et les militants de la société civile.

Suite à cet incident, le premier vice-président de l’ARP, Abdelfatteh Mourou, a exprimé son indignation. “A ce point, on n’a plus de respect dans ce parlement,” a martelé Mourou tout en colère. “En plus, personne n’a même pas demandé d’excuses”, a-t-il ajouté.

Mourou a lancé, par ailleurs, un avertissement aux députés pour ne pas introduire de liquides à l’assemblée.

Rappelons que la séance plénière de ce mardi est consacrée à l’examen du projet de loi relatif à la dénonciation de la corruption et à la protection des dénonciateurs. 118 députés étaient présents.

La séance plénière sera l’occasion également d’examiner le projet de loi amendant et complétant certaines dispositions du Code des décorations et la création de l’insigne “Loyauté et sacrifice”. Lors de la plénière, des questions orales seront adressées également au ministre de la Fonction publique et de la gouvernance Abid Briki .

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.