MAROC
11/02/2017 14h:03 CET | Actualisé 11/02/2017 14h:03 CET

La technique imparable d'Alvaro Morata pour échapper aux paparazzis

Football Soccer - Real Madrid v Deportivo Coruna - Spanish La Liga Santander  -Santiago Bernabeu stadium, Madrid, Spain - 10/12/16 Real Madrid's Alvaro Morata reacts during the match. REUTERS/Javier Barbancho
Javier Barbancho / Reuters
Football Soccer - Real Madrid v Deportivo Coruna - Spanish La Liga Santander -Santiago Bernabeu stadium, Madrid, Spain - 10/12/16 Real Madrid's Alvaro Morata reacts during the match. REUTERS/Javier Barbancho

SPORT - En matière de camouflage, il existe plusieurs techniques. Celle de l'armée britannique dans la jungle hostile de Brunei, et celle, moins académique mais tout aussi efficace du footballeur espagnol Alvaro Morata.

Cantonné au banc de touche du Real Madrid, l'attaquant profite de son temps libre pour s'aérer l'esprit, bien souvent en compagnie de sa mannequin de fiancée. Seulement l'Espagnol ne porte pas les paparazzi dans son coeur et entend protéger sa vie privée coûte que coûte. Quitte à enfiler un scaphandre en sortant d'un restaurant? Visiblement, oui.

Et la question que l'on peut se poser est la suivante: ne vaut-il pas mieux dévoiler son visage et ses mèches brunes plutôt que ressembler à un plongeur de la Seconde Guerre mondiale?

Quoiqu'il en soit, reste juste à savoir si la doudoune-capuche-lunette fait partie de la collection de sa propre marque de vêtement. Il semblerait plutôt que ce soit une veste conçue pour le ski et les températures très basses, ressemblant fortement à ce modèle là.

Alvaro Morata n'a pas le monopole du camouflage de bon goût. Son coéquipier au Real Madrid Cristiano Ronaldo n'hésite pas à mettre des perruques pour, lui aussi, passer incognito. Et le rendu est bizarre.

LIRE AUSSI: