ALGÉRIE
08/02/2017 05h:10 CET | Actualisé 08/02/2017 05h:10 CET

Ouverture de la ligne maritime Oran-Ain El Turck en juin prochain

Ligne de transport maritime des voyageurs Oran-Ain El Turck s'ouvrira en juin, a affirmé mardi à Oran le ministre des Transports et des Travaux publics, Boudjemaa Talai.

Au niveau du site "Les Dunes" à Aïn El Turck, M. Talai s’est enquis de l’état d’avancement de l’appontement, une plateforme devant accueillir des navires assurant cette desserte maritime reliant le port d'Oran à Ain El Turck.

Un appontement fondé sur des caissons (18) dont les travaux entamé en mai 2016 ont atteint un taux d'avancement de plus de 52 % avec un léger retard du au problème de dragage, selon les explications fournies sur place.

La navette sur cette ligne sera assurée toutes les deux heures à bord d’un navire de transport maritime de 35 mètres, a fait savoir le chargé de communication au ministère des Transports et des Travaux publics.

Une enveloppe de 200 millions DA a été accordée par la wilaya d'Oran en complément à celle nécessaire pour la réalisation de brise-lames au site "Les Dunes", estimée à 660 millions DA par le laboratoire d’études maritimes.

Au chantier de la nouvelle aérogare internationale d’Es-Sénia dont les gros oeuvres sont achevées, le ministre a donné des instructions aux gestionnaires de l’entreprise Cosider-construction de rattraper les retards et parachever les lots restants, notamment celui de la charpente pour livrer le projet avant mars 2018.

M. Talai a visité également le chantier de réalisation de la deuxième rocade sud d’Oran reliant Belgaïd à El Kerma sur un tronçon de 21 km devant assurer une fluidité à la circulation et désenclaver six communes de la wilaya.

Lors de l'inauguration de la gare ferroviaire d'Arzew, le ministre a instruit le Directeur général de la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) à valoriser cette infrastructure et à donner les locaux commerciaux en concession pour dégager des recettes supplémentaires à l'effet de réduire les subventions accordées par l’Etat et trouver d’autres solutions telles que la publicité pour augmenter les rentrées.

Pour sa part, le Directeur général de l’Agence nationale des études et de suivi de réalisations des investissements ferroviaires (ANESRIF), Azzeddine Fridi, a fait part, lors de la présentation au ministre un certain nombre de projets ferroviaires en cours dans la wilaya d’Oran, d'autres lignes ferroviaires notamment la ligne à double voie électrifiée Oued Tlélat-Tlemcen sur 132 kilomètres.

Lors d'un point de presse à l'issue de sa visite, le ministre a assuré que le projet d'extension du tramway d'Oran sera réalisé en temps opportun, soulignant que de tels projets de service public, souvent subventionnés par le Trésor, doivent être économiquement rentables.

Au passage, il a déploré 30 % de fraudes dans le tramway enregistrées par la police urbaine.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.