MAROC
06/02/2017 10h:17 CET | Actualisé 06/02/2017 11h:42 CET

Pourquoi le résultat du Super Bowl a fait remonter les mauvais souvenirs de l'élection américaine

AFP/Reuters

SUPER BOWL – Ils y ont cru jusqu'au bout. Au terme d'un match incroyable, l'équipe de New England a remporté la prestigieuse finale du Championnat de football américain (NFL). Les Patriots ont renversé Atlanta 34 à 28 au prix d'un retournement de situation inédit lors de cet événement suivi ce dimanche 5 février par plus de 100 millions d'Américains.

Une victoire historique, la cinquième de l'équipe, acquise lors des prolongations alors que la formation comptait jusqu'à 25 points de retard sur son adversaire.

Lors d'une interview donnée à Fox News avant la finale, le président Trump avait justement pronostiqué, à un point près, la victoire de New England, une équipe que beaucoup d'Américains aiment détester selon les observateurs. Son propriétaire, son entraîneur et sa star Tom Brady sont des proches de Donald Trump.

Ce déroulé a rappelé des souvenirs, bons ou mauvais, aux Américains, qui ont vu dans ce "come back" le même scénario qu'en novembre 2016 lors de la soirée électorale qui a consacré Donald Trump face à Hillary Clinton. Michael Moore, qui avait prédit bien avant tout le monde la victoire de ce dernier s'est étonné des points communs entre ces deux soirées.

"Wow. Comme en novembre lors des élections. Avec les fans des Falcon qui ont célébré leur victoire avec 30 minutes d'avance."

"Quand tu essayes de comprendre comment ce scénario a pu se produire et que tu te souviens de la soirée électorale de novembre dernier"

"Cette prolongation fait ressurgir un stress post-traumatique de la soirée électorale!"

"Ce match me rappelle vraiment quand Hillary Clinton a perdu, j'essaye encore de comprendre comment ça a pu arriver"

"Donc en gros, demain on va se sentir comme le 9 novembre au lendemain de l'élection, hein ?"

"On vient juste de revivre la soirée électorale"

LIRE AUSSI: