MAROC
05/02/2017 08h:24 CET | Actualisé 05/02/2017 08h:24 CET

Turquie: au moins 400 suspects liés à Daesh arrêtés

Members of the Turkish police special forces stand guard at the police headquarters in Istanbul, Turkey, January 17, 2017. REUTERS/Murad Sezer
Murad Sezer / Reuters
Members of the Turkish police special forces stand guard at the police headquarters in Istanbul, Turkey, January 17, 2017. REUTERS/Murad Sezer

TERRORISME - La police turque a opéré, dans la nuit de samedi à dimanche, un large coup filet contre Daesh procédant à l'arrestation d’au moins 400 suspects liés au groupe terroriste dans six provinces du pays, selon la presse locale.

Quelque 423 présumés suspects, en majorité des ressortissants étrangers, ont été arrêtés dont 60 dans la capitale Ankara, trente à Konya (Centre), dix à Adiyaman (Sud) et 150 à Sanliurfa, ville frontalière avec la Syrie, a indiqué l’agence de presse Anadolu citant les services de sécurité.

Des descentes ont été également opérées à Istanbul, où l’attaque sanglante la nuit du jour de l’An a fait 39 tués et 65 blessés. Au moins 18 suspects dont une douzaine d’étrangers, dont 10 enfants, ont été interpellés dans la mégapole et à Kocaeli (Nord), 47 autres à Gaziantep (Sud-est) et 46 à Bursa (Nord-ouest).

Les forces de sécurité ont également arrêté huit autres à Izmir (Ouest) qui préparaient une attaque terroriste, selon l’agence.

Selon un décompte de la presse turque, plus de 5.000 suspects djihadistes ont été arrêtés. 3.290 étrangers membres présumés du groupe, issus de 95 pays ont été déportés et la Turquie a refusé l’entrée sur son territoire à plus de 38.269 personnes.

Selon le ministère de la Justice, au moins 780 personnes, parmi lesquelles 350 étrangers, sont en détention. Certaines ont déjà été condamnées, pour des liens avec Daesh.

LIRE AUSSI: