TUNISIE
04/02/2017 11h:04 CET | Actualisé 04/02/2017 11h:08 CET

Tunisie-La présidence de la République réagit au "Essebsi Meter": "Nous sommes fiers de notre bilan"

facebook présidence

Suite à la publication du ‘Essebsi Meter’ – rapport réalisé par l’organisation I Watch et relatif au bilan du président de la République suite à deux années d’exercice – les conseillers du chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, ont réagi au document.

Ainsi, le premier conseiller auprès du président de République chargé des relations avec les partis politiques, Noureddine Benticha, a publié un post sur sa page officielle Facebook en déclarant que I Watch a donné raison à l’institution et en se demandant si les médias comptaient en faire de même. ‘Nous avons ressenti de la fierté ce matin à la présidence de la République en lisant le rapport de l’organisation.

Cette même organisation qui ne mentionne pas que le président de la République a réussi à progresser à raison de 80% de ses promesses électorales en seulement deux années d’exercice et qu’il nous reste trois années pour finir les 20% restantes. Allez-vous être équitables avec nous ?’

De son côté, le porte-parole de la présidence de la République, Ridha Bouguezzi, a indiqué, lors d’une déclaration accordée à Mosaïque FM, que l’organisation a présenté les chiffres et les statistiques d’une manière à apporter une grande amalgame auprès des internautes et de l’opinion publique. Assurant que le chef de l’Etat apprécie le travail des composantes de la société civile, Ridha Bouguezzi a assuré qu’I Watch aurait pu présenter son travail autrement.

Intervenant sur les ondes de la radio Express FM, la conseillère auprès du président de la République chargée des relations avec la société civile, Saida Garrach, a consolidé la position de ses collègues en expliquant que le rapport en question est une preuve des réussites qu’est en train de réaliser l’institution en question.

Saida Garrach a rappelé que les promesses électorales de Béji Caïd Essebsi étaient basées sur le programme de tout le mouvement de Nidaa Tounes faisant ainsi allusion à la partie de l’environnement citée dans le ‘Essebsi Meter’. En ce qui concerne la participation des jeunes au niveau des postes gouvernementaux, Saida Garrach a expliqué que ce principe a été respecté lors de la formation du gouvernement d’union nationale, présidé par Youssef Chahed, et que le président de la République cherche à le consolider encore plus.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.