TUNISIE
01/02/2017 09h:41 CET

La Tunisie a importé près de 20 tonnes de tomates et de poivrons de la Libye affirme le ministre du Commerce Zied Laâdhari

Facebook/Zied Laadhari

Intervenant dans la matinale de Shems Fm, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Zied Laâdhari, a évoqué, mercredi 1er février, la question de la flambée des prix de certains produits agricoles, comme les poivrons et les tomates.

Laâdhari a expliqué cette hausse des prix par la vague de froid qui a frappé la Tunisie, depuis plus de deux semaines. Il a précisé que ce facteur climatique a engendré le retard de la production ce qui a eu un impact direct sur l’offre, devenue réduite par rapport à la demande.

“Cette situation n’est que passagère”, a-t-il indiqué en ajoutant que son département a dû importer, aujourd'hui, 20 tonnes de tomates et de poivrons de Libye. “Tous ces produits ont été soumis au contrôle adéquat avant leur distribution”, a-t-il rassuré.

Laâdhari a indiqué, par ailleurs, que les problèmes relatifs à l’irrigation dans certaines régions notamment à cause du stress hydrique auraient engendré des perturbations au niveau de la production de ces produits agricoles.

Et si on boycotte le poivron?

“Est-ce que manger du poivron est une chose nécessaire ?” s’est demandé, à Nessma Tv, le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Abdelmajid Zar, en appelant à manger les fruits et légumes de saison. “Ne pas manger de salade tunisienne pendant un ou deux mois, n’est pas la fin du monde !” a-t-il dit.

Découvrez la vie d'un poivron

Cette vidéo, publiée en 2015 pour lutter contre le gaspillage alimentaire, retrace, en effet, la vie d'un poivron naissant dans un champ, puis bravant tous les obstacles pour aller jusqu'à l'assiette d'un consommateur, avant de finir sa route... dans une poubelle!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.