MAROC
31/01/2017 05h:47 CET | Actualisé 31/01/2017 05h:47 CET

Deux pro-Trump laissent un pourboire de 450 dollars avec un petit mot très touchant

Au café Busboys and Poets, on n'a pas l'habitude de recevoir des militants pro-Trump. La réaction de cette serveuse a sauvé la situation.
Twitter/ bus boys and poet
Au café Busboys and Poets, on n'a pas l'habitude de recevoir des militants pro-Trump. La réaction de cette serveuse a sauvé la situation.

INTERNATIONAL - Deux Texans pro-Trump se sont aventurés dans un bar de Washington, connu pour abriter une clientèle de militants politiques très engagés, le 23 janvier. Ils étaient venus dans la capitale célébrer la victoire de leur Donald. Casquette vissée sur la tête avec le slogan "Make America great again" (Rendons sa grandeur à l'Amérique), leur entrée a été remarquée.

Dans le café, on trouve des posters de leaders politiques noirs, de poètes et artistes afro-américains. Des conférences et des débats sont organisés autour de romanciers comme Alice Walker, prix Pulitzer connue pour son féminisme. La philosophie de ce café consiste à demander à ses clients d'oublier, le temps d'un thé, leur couleur de peau et leurs différences culturelles.

Autant dire que nos militants n'étaient pas en terrain neutre.

"Nous étions juste là pour déjeuner"

"Les regards se sont posés sur nous, raconte l'un des deux hommes au journal Today. J'ai dit à mon ami qu'il devrait retirer sa casquette. Je ne voulais pas que les gens croient que nous venions pour faire étalage de notre avis sur Trump. Nous étions là juste pour déjeuner."

Une serveuse s'approche d'eux et, d'un immense sourire, a fait tomber leurs craintes. "Elle s'est mise à rire quand nous lui avons dit que nous venions du Texas, raconte le jeune homme, et elle a dit 'je peux le voir que vous venez du Sud'. J'ai répondu 'quel est votre meilleur plat dans ce menu?' Elle m'a dit que le panini à l'avocat était délicieux, et j'adore l'avocat, alors j'ai pris ça... C'était un soulagement pour nous deux. C'était juste un déjeuner."

Marquer le coup

"Nous avons interagi comme des êtres humains, ni blancs, ni noirs, ni supporters de Trump, ni serveuse noire", ajoute l'homme.

En partant, le militant trumpiste a marqué le coup et laissé un pourboire mémorable de 450 dollars, pour une note de 69 euros, avec un petit mot touchant:

"Nous venons peut-être de cultures différentes et sommes surement en désaccord sur certains points, mais si tout le monde pouvait partager ce sourire et cette gentillesse comme vous, ce beau sourire, notre pays s'unira en un seul peuple. Sans race, sans genre. Juste des Américains. Dieu vous garde!"

La serveuse s'est dit très émue par ces quelques mots intenses. Et grandement étonnée par le montant du pourboire.

LIRE AUSSI: