ALGÉRIE
26/01/2017 05h:37 CET | Actualisé 26/01/2017 05h:37 CET

Oran: un projet de réalisation d'une usine de montage de tracteurs polonais en cours d'élaboration

NurPhoto via Getty Images
Rusocin, Poland 6th, November 2014 Student of the school of agricultural mechanization in Rusocin restored historic farm tractor Ursus C451. Tractor was destroyed, and standing as a sculpture in front of the school for several years. Now after a year of hard work it is fully functional and riding. (Photo by Michal Fludra/NurPhoto) (Photo by NurPhoto/NurPhoto via Getty Images)

Un projet de réalisation d’une usine de montage de tracteurs et machines agricoles polonais à Oran est en cours d’élaboration, a annoncé mercredi le conseiller commercial à l’ambassade de Pologne en Algérie.

En marge de l’ouverture à Oran de la 2ème édition du Salon international de l’Agriculture "Agripro expo", Janusz Pisz a indiqué à l’APS que "les démarches officielles et organisationnelles pour ce projet sont en cours et que son démarrage pourra être vers la fin de l’année en cours ou au début de l’année prochaine".

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre la société algérienne "Karmag industrie" spécialisée dans les travaux agricoles et le fabriquant polonais de tracteurs et machines agricole "Ursus", a fait savoir M. Pisz.

"Nous avons une offre très complémentaire pour les besoins du marché algérien étant donné que nous avons un matériel de qualité aux normes européennes moins cher que celui proposé par l’Europe occidentale", a-t-il souligné.

Pour lui, ce projet intervient pour concrétiser des "relations exceptionnelles" entre l’Algérie et la Pologne dans le domaine de l'agriculture.

"La coopération en matière d’agriculture pourra être renforcée dans le domaine de l’agriculture", selon le responsable, compte tenu des compétences agricoles inestimables de l’Algérie et la force de la Pologne en la matière.

Ses exportations dépassent les 26 milliards d’euros, a-t-on soutenu.

Pour ce qui est du volume des échanges commerciaux, il l'a estimé à 500 millions de dollars pour l’année dernière. "C’est loin d’être satisfaisant pour les deux parties, néanmoins nous sommes très confiants pour l’avenir. Nous espérons doubler le chiffre d’affaires en l’espace de deux à trois ans", a déclaré le diplomate.

Plus de 150 participants algériens et étrangers participent à cette édition du Salon international de l’Agriculture "Agripro expo". Les participants présenteront, quatre jours durant, les dernières nouveautés en matière de machinisme et de médecine vétérinaire, ainsi que les dernières innovations en sciences et technologie.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.